Eclipse International: "Adobe nous cite comme référence"

30/04/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

La semaine dernière, Eclipse International s'est retrouvée sous les feux de la rampe pour avoir récolté 3 millions EUR auprès de la GIMV entre autres.

La semaine dernière, Eclipse International s'est retrouvée sous les feux de la rampe pour avoir récolté 3 millions EUR auprès de la GIMV entre autres.

Peu avant, on avait appris qu'Eclipse était la seule lauréate belge figurant dans Red Herring 100 Europe, la prestigieuse liste des petites entreprises ICT européennes les plus prometteuses établie par le magazine américain éponyme. En tant que jeune entreprise, Eclipse vise donc pleinement le marché de l'automatisation des processus de marketing avec Luma, sa plate-forme SaaS. Grâce à cet outil, le département marketing d'une entreprise est capable de confier de nombreuses tâches de marketing de son propre réseau à du personnel local, sans pour autant perdre le contrôle de sa propre image de marque. Cela peut paraître un peu nébuleux, mais un exemple concret se trouve sur www.menucards.be. Les cafetiers peuvent ainsi créer et commander leurs cartes de boissons, mais uniquement selon les gabarits proposés par Coca-Cola. "Il est ici question d'une interface très conviviale aux fonctions WYSIWYG, pour rendre l'outil accessible à tout un chacun, explique Kristof Vereenooghe, CEO et cofondateur d'Eclipse. Adobe nous cite même comme référence de la façon dont sa technologie peut être utilisée."

Vereenooghe, ex-CEO et président de Punch Graphix Americas, a été à la base d'Eclipse avec 3 collègues. L'entreprise a démarré en 2006 en tant que spécialiste des campagnes de direct marketing transmédias, bref comme fournisseur de services. Ce département est aujourd'hui complètement rentable. "Mais nous accentuons néanmoins nos investissements sur Luma, ajoute Vereenooghe. C'est notre atout pour l'avenir. SaaS est par ailleurs un marché énorme." Et Luma prospère. "Notre R&D occupe à présent déjà 10 personnes. Nous tentons aussi d'être à l'écoute du marché, afin de fournir 3 fois par an une nouvelle version avec de nouvelles fonctionnalités."

L'an dernier, Eclipse a réalisé un chiffre d'affaires de 2 millions EUR, qui devrait doubler cette année. Ce qui est étonnant, c'est que l'entreprise, qui possède déjà des filiales en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Allemagne, assure surtout ses rentrées à l'étranger. "La Belgique est assez conservative en 'one-to-one datadriven communication'. Les Pays-Bas sont nettement en avance sur ce plan." A plus long terme, Eclipse devrait tenter sa chance aux Etats-Unis. "Notre solution tournera en fin de compte dans un centre de données. Le pas ne devra donc pas être tellement grand."

Appellation: Eclipse International NV, http://www.eclipseinternational.eu et http://www.lumacentral.com Siège: TurnhoutAnnée de fondation: 2006Effectifs: 30Investissements et/ou subsides:- 1,3 million EUR de capital initial de la direction et des fondateurs - 0,8 million EUR de prêt subordonné (CNBB Venture Partners)- 3 millions EUR (GIMV, Vinnof, directeurs & fondateurs)

Nos partenaires