CityPlug: Le guide urbain 2.0

26/09/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

L'internet, Frédéric Monet connaît, et depuis longtemps déjà puisqu'il est impliqué dans les sites web aux débuts de l'internet au milieu des années '90. Il créera ensuite le portail B-GSM (comparatifs de tarifs GSM) avant l'éclatement de la bulle, avant de se tourner vers les médias, puis de travailler durant 5 ans comme consultant en gestion documentaire et flux d'informations chez Xerox.

L'internet, Frédéric Monet connaît, et depuis longtemps déjà puisqu'il est impliqué dans les sites web aux débuts de l'internet au milieu des années '90. Il créera ensuite le portail B-GSM (comparatifs de tarifs GSM) avant l'éclatement de la bulle, avant de se tourner vers les médias, puis de travailler durant 5 ans comme consultant en gestion documentaire et flux d'informations chez Xerox.

Ses déplacements fréquents aux quatre coins du pays dans le cadre de son métier l'incitent à imaginer un guide urbain. Mais pas question de guide papier ou de guide statique sur l'internet. "Au départ, nous avons fait un double constat. D'abord, les gens qui habitent une ville se rendent toujours dans les mêmes endroits, ceux qu'ils connaissent. Or il y a beaucoup de nouveaux lieux à découvrir. D'autre part, le commerce de proximité est très peu représent sur l'internet."

Du coup, CityPlug propose des guides de ville (11 villes aujourd'hui), en privilégiant les restaurants, les lieux de sortie et les commerces de produits de beauté (2/3 des visiteurs du site sont des femmes). "Nous proposons un guide interactif où les internautes sont invités à poster leurs commentaires et leurs avis. Le site est donc fort orienté web 2.0", poursuit Frédéric Monet.

Désormais, son site reçoit quelque 5.000 visiteurs uniques par jour (chiffres certifiés par le CIM), en croissance de 30% par mois. Onze villes sont à présent répertoriées (Waterloo est la dernière en date), mais "nous envisageons une extension vers les villes de pays limitrophes."

Compte tenu de l'investissement de départ relativement limité, la société espère atteindre l'équilibre financier pour la fin 2009 au plus tard. Cela dit, "le projet peut encore grandir car il présente beaucoup de potentiel", croit encore savoir Frédéric Monet qui précise que tant que trafic que le nombre d'utilisateurs inscrit ne cesse d'augmenter.

Au niveau technique, plusieurs améliorations sont attendues dans un proche avenir, comme la possibilité de consulter le site au départ de l'iPhone (même si le PC devrait rester le moyen d'accès priviligié), l'optimisation du moteur de recherche ou l'amélioration du confort d'utilisation. Par ailleurs, le site envisage de permettre à certains commerçants de se présenter de manière commerciale sur le site.

Quant au risque de voir le site "pollué" par les avis à caractère commercial, Frédéric Monet estime que "le grand nombre d'utilisateurs garantit son objectivité." D'autant que "les utilisateurs éprouvent un réel plaisir à faire découvrir leur ville."

Nom: CityPlug, [www.cityplug.be]Siège: Watermael-BoisfortFondation : 2008Effectifs: 2 personnesInvestissements et/ou subsides: fonds propres

Nos partenaires