Checkthis: un compromis entre tweet et blog

09/02/12 à 17:00 - Mise à jour à 17:00

Source: Datanews

Checkthis est un service de micro-publication pour tous ceux qui ne se satisfont pas de 140 signes, mais qui ne souhaitent pas pour autant ouvrir un nouveau blog ou Tumblr. Grâce à la plate-forme du Bruxellois Frédéric della Faille, les internautes peuvent créer une page web attrayante en quelques secondes et en partager aussitôt l'information sur des réseaux sociaux.

Checkthis: un compromis entre tweet et blog

Checkthis est un service de micro-publication pour tous ceux qui ne se satisfont pas de 140 signes, mais qui ne souhaitent pas pour autant ouvrir un nouveau blog ou Tumblr. Grâce à la plate-forme du Bruxellois Frédéric della Faille, les internautes peuvent créer une page web attrayante en quelques secondes et en partager aussitôt l'information sur des réseaux sociaux.

Quiconque souhaite envoyer un message dans le monde entier, n'a pas toujours forcément besoin d'une page entière de blog, et encore moins d'un site web à part entière. Et croyez-le ou non, mais il y a encore pas mal d'internautes qui trouvent une page Facebook trop impersonnelle pour lancer un nouveau projet ou pour annoncer un événement.

Ces gens peuvent désormais se tourner vers Checkthis, un service permettant de créer en quelques secondes et d'une manière incroyablement simple une jolie page web pour annoncer un mariage, partager une photo, vendre une voiture, expliquer ce qu'ils ont fait la semaine dernière, poster une vidéo,... Les possibilités sont aussi nombreuses que diverses.

Une fois la page web publiée, il est possible de tenir à jour des statistiques sur un tableau de bord (comme le nombre de visiteurs uniques, etc.), mais aussi d'ajouter ou de supprimer des informations.

L'inventeur de Checkthis, Frédéric della Faille, qualifie lui-même son oeuvre de service à mi-chemin entre 'rien' et un blog, ou encore de 'tweet avec pièces jointes (attachments)'. Son but était de créer un outil de publication permettant de faciliter la vie des gens quand ils vont en ligne pour vendre un produit ou insérer une offre d'emploi.

"Créer une page sur Checkthis s'avère aussi rapide et simple que poster une mise à jour de statut sur Facebook ou que démarrer une discussion sur Twitter", déclare Fred. "Il n'est pas besoin de parcourir un processus d'enregistrement étendu. En outre, il est possible de partager son message instantanément et de manière attractive sur les réseaux susmentionnés."

Et Checkthis ne laisse pas indifférent, en témoigne le fait que ces derniers mois, plus de 10.000 pages personnalisées ont été créées par des internautes intéressés. Ces pages ont entre-temps déjà été partagées 50.000 fois et regardées 500.000 fois. Et ce sans dépenser un cent en marketing.

Cerise sur le gâteau, Frédéric della Faille a remporté cette semaine le concours de startups Seedcamp London, où 22 équipes de l'Europe entière concouraient pour le prix principal très convoité: la visite de 300 entreprises technologiques importantes aux Etats-Unis.

Aujourd'hui, Checkthis est proposé entièrement gratuitement. L'objectif est cependant d'évoluer vers un modèle 'fremium', où le service de base reste gratuit, mais si vous voulez agrémenter votre page d'un certain tralala, vous devrez verser un modeste montant.

Passeport:

- Date de fondation: janvier 2011
- Siège: Bruxelles
- Effectifs: 3 personnes
- Investissement: moyens propres
- Site web: www.checkthis.com


Nos partenaires