Anankei : "Pas qu'un passe-CV"

30/05/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Il ne faut pas toujours être hyper-innovant pour créer une 'start-up' IT. On peut par exemple simplement entrevoir la potentialité d'un marché porteur, comme celui du recrutement et de la délégation IT et y fonder une entreprise saine. C'est ce qu'ont fait Bart De Kerpel, le 'managing director', et 3 de ses collègues avec la louvaniste Anankei. "Nous provenions tous les 4 de secteurs différents et avons regroupé nos contacts et notre connaissance pour lancer Anankei", déclare De Kerpel.

Il ne faut pas toujours être hyper-innovant pour créer une 'start-up' IT. On peut par exemple simplement entrevoir la potentialité d'un marché porteur, comme celui du recrutement et de la délégation IT et y fonder une entreprise saine. C'est ce qu'ont fait Bart De Kerpel, le 'managing director', et 3 de ses collègues avec la louvaniste Anankei. "Nous provenions tous les 4 de secteurs différents et avons regroupé nos contacts et notre connaissance pour lancer Anankei", déclare De Kerpel.

La philosophie de l'entreprise est de proposer des consultants IT en mettant l'accent sur la qualité. "Nous ne voulons en effet pas être la énième entreprise de délégation de personnel IT. Nos gens doivent avoir un certain niveau de connaissance. Ils doivent non seulement avoir le profil voulu, mais cadrer avec notre culture d'entreprise et celle du client. C'est là le principal défi à relever, pour lequel nous organisons parfois jusqu'à 3 entretiens personnels. Au moindre doute, c'est pour nous une fin de non recevoir. Il est clair que nous ne voulons pas qu'être un passe-CV." Selon De Kerpel, la pénurie d'informaticiens ne signifie pas qu'il existe un problème de qualité. "Il y a suffisamment de qualité, mais il convient simplement de mettre la main sur les personnes ad hoc."

L'entreprise repose actuellement sur 2 piliers: d'une part l'infrastructure et les réseaux, et d'autre part SAP. "Le but est d'en ajouter encore 2 à l'avenir: la gestion de projets et le développement, p. ex. axé sur le décisionnel (BI)." En 3 ans, Anankei est devenue une entreprise réalisant un chiffre d'affaires de 3,2 millions EUR. "Et ce grâce à de bons clients, à d'excellents consultants et à une manière de travailler qui suscite la confiance. Nos gens sont par exemple souvent en déplacement, mais nous voulons aussi les réunir. Voilà pourquoi nous organisons parfois des événements ou des rencontres. Nous savons que nous travaillons avec des gens et pas avec des numéros." D'ici 4 à 5 ans, Anankei devrait enregistrer 10 millions EUR de CA avec 80 personnes. "Comme cela se présente, cela ne devrait poser aucun problème", prévoit De Kerpel. Même s'il s'attend à ce que la stratégie de croissance soit surtout organique, Anankei mène actuellement des "négociations avec plusieurs parties en vue de collaborer plus étroitement". A long terme, De Kerpel n'exclut pas des rachats. Les principaux concurrents de Anankei sont notamment Systemat Expert, Telindus, DataFlow et Dolmen.

Nom: Anankei, [www.anankei.be]Siège: HeverleeFondation: 2005Effectifs: 23Investissements et/ou subsides: capital propre au départ

Nos partenaires