2 ans et 7 investissements pour le fonds Internet Attitude

08/11/12 à 16:04 - Mise à jour à 16:04

Source: Datanews

Après deux ans d'existence, le fonds de private equity affirme avoir trouvé sa place sur le marché de l'investissement à risque dans le secteur des TIC en Belgique. Il est vrai que les 'concurrents' ne se pressent pas au portillon.

2 ans et 7 investissements pour le fonds Internet Attitude

Après deux ans d'existence, le fonds de private equity affirme avoir trouvé sa place sur le marché de l'investissement à risque dans le secteur des TIC en Belgique. Il est vrai que les 'concurrents' ne se pressent pas au portillon.

Il n'est pas toujours facile de trouver localement des capitaux pour grandir lorsqu'on est une jeune société TIC prometteuse. On ne compte d'ailleurs plus les exemples d'entrepreneurs belges du web qui ont traversé l'Atlantique pour trouver du 'venture capital' à New-York ou dans la Silicon Valley.

Et s'il on peut sans doute se réjouir de la multiplication d'initiatives (Startup Weekends, BoostCamps, Nest-Up, etc) dans notre pays pour soutenir la création d'entreprise, il faut bien convenir qu'il y a ensuite un manque d'accompagnement au niveau du développement de l'entreprise, grosso modo dans les 2 ou 3 premières années critiques de son existence.

Le cap des 10 millions

C'est en partant de ce constat que les entrepreneurs chevronnés du web que sont Olivier de Wasseige (Defimedia) et Amélie de Spot (ex-ContactOffice) ont décidé de lancer fin 2010 une coopérative d'investissement spécialisée dans les projets TIC/web.

Deux ans plus tard, Internet Attitude compte une cinquantaine d'actionnaires et a fait grossir son portefeuille de 700.000 euros à 5 millions d'euros (début 2012). Le fonds est actuellement occupé à lever de nouveaux capitaux pour espérer atteindre le cap des 10 millions d'euros d'ici la fin de l'année.

"Ce sera la dernière levée pour ce fonds, créé pour une durée de 10 ans. Nous voulons garder 40% des capitaux disponibles à des fins de seconds tours dans les participations, car cette capacité manque cruellement sur le marché belge" souligne Olivier de Wasseige, qui n'exclut pas qu'il puisse y avoir un jour un Internet Attitude "bis".

En ciblant, avec une réelle sévérité (7 dossiers retenus sur 120 dossiers), les jeunes entreprises TIC déjà opérationnelles et un minimum structurée d'un point de vue commercial, Internet Attitude s'est imposée sur un créneau largement déserté, entre le stade de l'incubation et celui de la grosse levée de fonds auprès de sociétés d'investissement publiques (SRIB, SRIW, GIMV) des quelques VC belges (type eCapital) ou de VC étrangers.

"Notre spécialisation dans les TIC répond par ailleurs à une demande de la part des investisseurs et "business angels", souligne Thierry Beauvois, le "financier" et président du fonds. "Beaucoup de fonds de private equity, à l'exception de ceux spécialisés dans les biotechnologies, sont multisectoriels et n'ont pas des compétences en interne pour juger du potentiel réel de projets dans les TIC."

Le fait qu'Internet Attitude possède de telles compétences (80% des 15 membres de son comité d'investissement ont un background dans les TIC) facilite visiblement le bouche à oreille positif parmi les investisseurs. Le fonds insiste également sur l'accompagnement réel, au minimum un jour par mois, que ses experts apportent aux start-up soutenues. Toutes proportions gardées, Internet Attitude se compare volontiers à un ProFounders à Londres : un fonds d'entrepreneurs pour des entrepreneurs.

210.000 euros en moyenne

Internet Attitude a déjà investi 210.000 euros en moyenne dans 7 entreprises. Il s'agit à chaque fois de participations minoritaires. Deux autres projets sont au stade de négociation finale. Le Fonds cherche à compter entre 15 et 20 sociétés en portefeuille.

- Dialog Solutions : logiciels applicatifs (social widgets) pour renforcer l'engagement entre une marque et ses consommateurs.
- The New Sentinel : solution de géolocalisation de personnel mobile. Sorte de pointeuse à distance, qui respecte la vie privée de son utilisateur.
- Auctelia : plateforme web de courtage et de ventes aux enchères de matériel industriel d'occasion. Le plus gros investissement d'Internet Attitude à ce jour.
- Cleverphone : plateforme de téléphonie dans le cloud de location temporaire ou permanente de numéros de téléphone virtuels permettant la réception d'appel entrants et la redirection de ces appels vers une ligne fixe ou un numéro mobile.
- RetailDrive (ex-LegoAlto) : plateforme web de gestion immobilière pour le secteur commercial. Gestion des contrats de bail et échéances, mesure des indicateurs de performance par point de vente.
- Bubobox : logiciel plug&play de témoignages vidéo à intégrer dans une campagne marketing, une campagne de recrutement ou un site de support à la clientèle
- Freedelity : système de fidélité basé sur la carte d'identité électronique

Comme nous l'avons constaté notamment auprès de The New Sentinel et Bubobox, les capitaux investis par Internet Attitude servent très souvent à soutenir une expansion internationale, pour des produits ou solutions un peu à l'étroit sur le seul marché belge.


En savoir plus sur:

Nos partenaires