Un scanner mobile à connexion wifi et appli

23/03/15 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Le Fujitsu PFU ScanSnap iX100 est un scanner de documents portable compact intégrant un connecteur wifi et une batterie. En déplacement, vous pourrez l'utiliser sans fil ou non pour scanner des documents au départ de PC, Mac, smartphones et tablettes. Nous l'avons testé.

Un scanner mobile à connexion wifi et appli

Fujitsu PFU ScanSnap iX100 © Fujitsu PFU

Le ScanSnap iX100 de PFU, la division scanners de Fujitsu, ressemble très fort au S1100. Le nouveau scanner portable de PFU est aussi large, mais est de quelques millimètres plus haut et plus profond que son frère aîné.

Au niveau fonctionnel, les deux scanners se rapprochent aussi nettement, mais le nouveau venu incorpore une batterie et un connecteur wifi. Ce mini-scanner de documents n'est donc pas seulement mobile, mais fonctionne aussi sans fil pour vous permettre de scanner des documents en déplacement et ce, non seulement à partir d'un PC ou d'un Mac, mais aussi de samartphones et tablettes Android et iOS.

Matériel et type de document

Le ScanSnap iX100 noir pèse seulement 400 grammes, soit 50 grammes de plus que le S1100 sans batterie. Ce mini-scanner est alimenté au moyen d'un câble USB fourni d'origine. Vous pourrez l'utiliser via ce câble, tout comme le S1100, mais vous pourrez aussi scanner sans fil grâce à sa batterie Lithium-ion incorporée.

La batterie Lithium-ion de 720 mAh suffit pour scanner 260 pages A4 en couleur à 300 dpi. Elle perd de sa charge très lentement, lorsque le scanner n'est pas utilisé: nous avons enregistré une perte de trois pour cent à peine en un mois.

Le scanner peut être rapidement connecté à un réseau wifi que ce soit à la maison ou en entreprise. Il est possible de brancher directement un ordinateur ou appareil mobile sur le connecteur wifi du scanner (ce qu'on appelle le mode "ad-hoc").

Ce mini-scanner scanne un document A4 couleur à 200 ou 300 dpi en 5,2 secondes seulement (contre 7,5 secondes pour l'ancien S1100). La résolution de scannage maximale est de 1.200 dpi. Il est aussi possible de scanner à 400 et 600 dpi. Le scannage d'un document à 600 dpi dure 20s par page. Les scans peuvent se faire en couleur, grisés et en noir/blanc.

L'on peut scanner aussi de petits documents comme des bons ou des cartes de visite. Grâce au mode "dual scan", l'on peut même en scanner deux à la fois. Le scanner reconnaît automatiquement le format papier, et le logiciel fourni d'origine en fait des documents séparés.

Dans le cas de son prédécesseur, il fallait encore un porte-document pour numériser en deux étapes de grands documents jusqu'au format A3. L'iX100 peut à présent se passer de porte-document. Il suffit de plier le document en deux. Le scanner regroupe automatiquement les deux parties en un seul grand document.

Le logiciel fourni d'origine pour PC et Mac se compose de ScanSnap Manager, ScanSnap Organizer, CardMinder et ABBYY FineReader for ScanSnap et Scan to Microsoft SharePoint (ce dernier uniquement pour PC). Pour iOS et Android, vous pourrez télécharger gratuitement la ScanSnap Connect Application.

Utilisation

Le ScanSnap iX100 fonctionne de la même manière que les anciens scanners mobiles de PFU, comme les S1100 et S1300i. Dès que vous ouvrez le petit clapet avant, l'appareil est activé. La différence réside dans le fait que vous pourrez utiliser l'X100 grâce à la puce wifi et à la batterie incorporées avec ou sans câble USB.

Avec le ScanSnap Wireless Setup Tool, vous brancherez du reste aisément un ordinateur Mac ou Windows sans fil à ce scanner mobile. Vous utiliserez ensuite simplement les connexions sans fil et USB comme bon vous semble. Si le câble est branché, la batterie sera chargée.

Sur un smartphone ou une tablette, choisissez l'option "connecter à l'iX100". Si l'appareil mobile se trouve dans le même réseau wifi que le scanner, l'appli le détectera automatiquement, mais il vous faudra néanmoins saisir un code de sécurité à quatre chiffres. Ce code figure sur une étiquette à la base du scanner.

Le scanner ne peut être relié qu'à un seul appareil en même temps. Si vous scannez par exemple avec l'appli mobile, vous devrez d'abord la fermer, avant de pouvoir scanner sans fil avec un PC connecté. L'inverse est aussi vrai: vous devrez interrompre sur le PC la connexion avec le scanner avant de pouvoir scanner avec l'appli. Mais tout cela se passe sans le moindre problème.

Lorsque le scanner est connecté à un PC ou à un mobile, il suffit d'activer le scanner et de placer un document dans le chargeur. Appuyez sur le bouton de scannage, et le document sera directement scanné. Sous Windows ou Mac, vous ne devrez même pas lancer d'abord le logiciel. La partie résidente dans la mémoire de ScanSnap Manager sera en effet automatiquement activée.

Scanner de plus grands documents

Vous scannerez les plus grands documents jusqu'à l'A3 en les pliant en deux et en les introduisant latéralement dans le scanner. Le logiciel en fera automatiquement un seul document, si la pliure recouvre du texte, un diagramme ou un tableau.

Le manuel étoffé explique pas à pas comment procéder. Si le logiciel ne reconnaît pas automatiquement que vous tentez de scanner un document supérieur à l'A4, vous pourrez alors réunir les deux moitiés manuellement au moyen de la fonction ScanSnap Organizer "Merge Pages".

L'ancienne méthode avec le "carrier sheet" (un petit classeur en plastique disponible en option portant des marques spéciales reconnues par le ScanSnap) fonctionne encore et toujours.

Performances

Le ScanSnap iX100 scanne plus rapidement que ses prédécesseurs. La durée donnée par le fabricant de quelque 5,2 secondes par document à 200 of 300 dpi est correcte, d'après nos mesures.

Le traitement par le logiciel, comme par exemple l'OCR, ajoute évidemment encore quelques secondes, mais cela ne vous empêche pas de continuer à scanner. Ainsi, vous pourrez transformer même assez rapidement un épais document composé de feuilles séparées en texte ou simplement l'archiver optiquement.

Le logiciel OCR fourni d'origine d'ABBYY reconnaît aussi le néerlandais et accepte des documents scannés comprenant des illustrations, logos, etc., et transfert le tout à Microsoft Word par exemple, où vous pourrez poursuivre le traitement.

Les cartes de visite sont ouvertes par défaut dans CardMinder, où vous pourrez compléter et corriger automatiquement les données reconnues. A partir de CardMinder, il est aussi possible d'exporter des données vers csv, txty, vcf et xml, puis de les réimporter dans un autre logiciel.

Dns le cadre de nos tests, nous avons scanné 40 cartes de visite, ce qui a duré cinq minutes environ. La plupart des cartes ont été converties plus ou moins correctement en données informatiques. CardMinder offre même une option permettant de combiner des cartes double face en une même fiche. Si vous recevez souvent des cartes de visite, cette option représente un fameux gain de temps.

Conclusion

Le Fujitsu PFU ScanScnap iX100 est un scanner mobile très pratique et puissant. PFU a donc fait d'un bon produit un produit encore meilleur. L'iX100 est certes plus cher que ses congénères sans batterie ni wifi, mais un prix conseillé de 229 euros demeure raisonnable pour ce que vous obtiendrez et ce, non seulement au niveau du hardware, mais aussi à celui de l'excellent software. (JS)

Source: www.diskidee.be

Nos partenaires