Testé: cet adaptateur Powerline pour réseau Gigabit

08/06/15 à 14:57 - Mise à jour à 14:56

Avec le dLAN 1200+ Starter Kit de devolo, vous créerez rapidement un réseau Gigabit via le réseau électrique de votre habitation. Nous avons testé cet adaptateur réseau Powerline.

Testé: cet adaptateur Powerline pour réseau Gigabit

devolo dLAN 1200+ © devolo

L'adaptateur dLAN 1200+ Powerline de devolo transforme toute prise électrique en un connecteur réseautique offrant une vitesse de transfert pouvant atteindre 1.200 Mbit/s. Sans pour autant perdre l'alimentation en courant car la fiche dispose d'une prise propre de 16 ampères équipée d'un filtre électrique. Il s'agit là d'un atout par rapport à la fiche VM FRITZ!Powerline 1000E Powerline.

Les fiches devolo fonctionnent selon le même standard HomePlug AV2 que celui d'AVM. La vitesse de réseau Gigabit n'est possible que si l'on peut utiliser les trois fils du réseau électrique. Cela fonctionne cependant aussi dans une prise de courant à deux fils, mais la vitesse sera alors moindre.

La vitesse supérieure est obtenue grâce à la même technique MIMO (canaux d'émission et de réception simultanés) que l'on connaît avec les réseaux wifi modernes, mais dans le cas d'une installation Powerline, ce n'est possible que si les trois fils d'alimentation sont connectés. Le nouveau standard accroît aussi la portée Powerline maximale théorique jusqu'à 400 mètres grâce à la technologie Range+.

Installation

Les deux fiches se trouvent en l'espace de quelques secondes et établissent automatiquement une connexion réseau sécurisée via le réseau électrique. Il est possible d'insérer de nouvelles fiches dans le réseau en pressant le bouton latéral.

Sur le site web de devolo, vous pourrez télécharger le logiciel Cockpit, afin de solliciter le statut des fiches et du réseau Powerline, de modifier éventuellement le mot de passe de cryptage ou de contrôler une mise à jour du firmware. Ce logiciel fonctionne tant sous Windows 7 ou supérieur, Mac OS X 10.6 ou supérieur que sous Ubuntu Linux 12.04 ou supérieur, un avantage par rapport au logiciel d'AVM qui n'est compatible qu'avec Windows.

Performances

Les performances des adaptateurs Powerline sont influencées par la qualité du câblage électrique, la longueur de la connexion, la charge imposée par d'autres appareils électriques, les interférences d'autres réseaux Powerline éventuellement présents et, en dernière instance seulement, par la qualité de la fiche proprement dite. Tester objectivement les adaptateurs Powerline est donc malaisé. Soit vous effectuez un test théorique qui ne révèle pas grand-chose sur les performances réelles dans une situation domestique. Soit vous effectuez un test réaliste, mais dans ce cas, les résultats obtenus ne portent en réalité que sur l'emplacement de test utilisé.

Nous avons réalisé les deux types de test avec des résultats récurrents sur notre emplacement de test. Mais tenez donc compte du fait que ces résultats sont plutôt une indication des performances qu'une donnée absolue. Nous vous conseillons par conséquent d'effectuer vous-même un test lié à votre propre situation, même si nous sommes bien conscients que cela n'est pas toujours facile.

Nous avons réalisé un test de vitesse internet avec Ookla Speedtest et une connexion AVM 7490 VDSL+ à une vitesse de transfert maximale de 28 Mbit/s en téléchargement et de 5,5 Mbit/s en chargement.

La vitesse TCP/IP dans un réseau local, nous l'avons mesurée avec Iperf2 sous Windows 8.1 (client) et Linux (serveur) via un commutateur Lancom GS2310P Ethernet. Nous avons configuré Iperf2 avec dix flux de données parallèles et avons effectué le test trente secondes durant avec les paramètres par défaut.

Pour notre test théorique avec les résultats potentiellement maximaux, nous avons établi avec deux fiches une connexion directe sur un domino à trois fils d'alimentation.

Avec ou sans fiche(s), nous avons atteint sur un PC Windows 7 identiquement la même vitesse internet: 33 ms ping, 28 Mbit/s en vitesse de téléchargement et 5,35 Mbit/s en vitesse de chargement. Bref, il n'y avait pas de perte de vitesse. Les films Youtube d'une résolution de 1.080 pixels Full HD n'ont connu aucun problème.

Pour le test TCP/IP, nous avons par contre noté une différence. Si nous effectuions le test directement via le commutateur, nous obtenions quasiment la vitesse maximale accessible du réseau local, à savoir 946 Mbit/s. Si nous faisions le test via le réseau Powerline, la vitesse diminuait à une moyenne de 310 Mbit/s, ce qui est plus lent qu'avec l'AVM FRITZ!Powerline 1000E qui atteignait à ce même test la moyenne de 406 Mbit/s. Mais c'est par contre plus rapide que la connexion réseau sans fil au même emplacement: 73,2 Mbit/s pour Wireless-N (avec puce wifi Intel dans un ordinateur portable Dell laptop) et 167 Mbit/s pour Wireless-AC (avec un adaptateur Linksys WUSB Dual Band AC1200).

Le test réaliste, nous l'avons effectué via le réseau électrique de notre emplacement de test. Nous avons débuté avec une distance de quelque cinq mètres entre les deux fiches Powerline. La vitesse internet n'a pas changé. La vitesse TCP/IP sur le réseau local a à peine diminué à 245 Mbit/s en moyenne, ce qui est nettement supérieur que celle obtenue avec l'AVM FRITZ!Powerline 1000E qui n'atteignait ici que 95,9 Mbit/s. C'est aussi plus rapide qu'une connexion réseautique Wireless-AC sans fil qui atteignait 164 Mbit/s au même emplacement.

Dans un local plus éloigné, situé à quelque 30 mètres de distance, la vitesse réseautique sans fil a régressé à 19 Mbit/s, alors que nous avions atteint 67,8 Mbit/s via les deux fiches devolo Powerline. Les fiches d'AVM offrent ici des performances comparables avec 69,9 Mbit/s.

Qu'en est-il des interférences propres à la prise domino? Si l'on branche l'un des adaptateurs sur une prise domino, la vitesse réseautique diminue à peine. Le domino n'exerce donc pas d'influence sur les performances

Et qu'en est-il à présent des interférences d'éventuels réseaux Powerline existants? Nous avons branché deux fois deux fiches Powerline plus anciennes sur le même réseau électrique, créant chacune un réseau propre, sans être interconnectés. Cela n'a aucune influence tangible sur les performances du devolo dLAN 1200+.

Conclusion

Le 1200 Mbit/s Powerline est plus rapide que la génération précédente 500 et 600 Mbit/s, mais pas deux fois plus rapide et encore et toujours de moitié plus lent que Gigabit Ethernet. Le 1200 Mbit/s Powerline offre cependant quasiment dans tous les cas de meilleures performances que celles d'une connexion réseautique sans fil, même si celle-ci utilise le tout nouveau standard Wireless-AC. Les performances sont comparables à celles du FRITZ!Powerline 1000E, mais ce dernier n'intègre pas de prise d'alimentation. De ce fait, le devolo s'avère aussi quelque peu plus cher. (JS)

Prix de vente moyen: 139 euros (pack de deux fiches)

Source: www.diskidee.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires