Test du OnePlus 6: une contrefaçon bon marché certes, mais de haute qualité

15/06/18 à 22:09 - Mise à jour à 22:09

Source: Datanews

Que ce soit par son look extérieur ou en tout cas par sa face avant, il se différencie à peine du LG G7 ou de l'Huawei P20 Pro. Mais là où vous verrez la différence, c'est dans votre porte-monnaie. L'entreprise chinoise OnePlus vient de lancer avec le OnePlus 6 de nouveau un appareil du top caractérisé par un rapport qualité/prix exceptionnel. On peut vraiment le qualifier de 'flagship killer' (tueur de produits-phares).

Test du OnePlus 6: une contrefaçon bon marché certes, mais de haute qualité

. © .

LG G7 (gauche) et OnePlus 6 (droite)

LG G7 (gauche) et OnePlus 6 (droite) © .

Débutons ce test par quelques prix, si vous le voulez bien: l'Huawei P20 Pro coûte 899 euros, le LG G7 ThinQ et le Samsung Galaxy S9 dans les 849 euros, alors que pour le nouvel U12+, HTC demande 799 euros. Les prix chez OnePlus, qui a lancé son premier appareil en 2014, sont nettement inférieurs. Le nouveau modèle d'entrée de gamme équipé de 6 Go de RAM et de 64 Go d'espace de stockage est proposé à 519 euros déjà. Pour 50 euros de plus, vous disposerez de 8 Go/128 Go et si vous disposez de 619 euros, la capacité de stockage doublera à 256 Go. Reconnaissons-le, ce ne sont plus là les prix ultraserrés avec lesquels OnePlus faisait fureur ces dernières années (le OnePlus One initial revenait à 269 euros, quasiment la moitié!), mais la différence de prix avec les grande marques n'en reste pas moins hallucinante.

Avec l'encoche, bien sûr!

OnePlus 6

OnePlus 6 © .

Cela pourrait parfaitement s'expliquer, si le OnePlus 6 était un smartphone de moindre qualité, mais rien n'est moins vrai. Prenons par exemple l'écran Full HD+ AMOLED de 6,28 pouces: il est non seulement plus grand que celui de tous les autres appareils susmentionnés, mais il est le seul (de cette liste) à offrir un rapport d'aspect de 19:8 - alors que la plupart des fabricants viennent seulement de passer du rapport d'image 16:9 à 18:9 ou 18,5:9. Le notch (encoche), la tendance du moment amorcée par l'iPhone X, ne manque pas non plus. En outre, le OnePlus 6 est dépourvu de bords d'écran 'plus épais' que ceux des véritables produits-phares dans le domaine. Il n'y a pas non plus grand-chose à redire sur la qualité de la fabrication et du design. Qui plus est, comme le fabricant chinois est passé maître en matière de regroupement des gadgets les plus branchés des appareils haut de gamme existants en un seul et même smartphone, le OnePlus 6 est peut-être même le plus cool de tous surtout en finition Midnight Black!

OnePlus 6

OnePlus 6 © .

Cette approche explique directement le prix très abordable: OnePlus doit en effet nettement moins investir en recherche & développement, en se contentant d'attendre ce que la concurrence fait, afin d'implémenter elle-même ces fonctions quelques mois plus tard dans un appareil proposé à un prix de loin inférieur...

OnePlus 6

OnePlus 6 © .

Car où que l'on regarde ou quoi qu'on cherche, on ne découvre sur le OnePlus 6 nulle part des composants laissant à désirer. La puissance par exemple, il la doit à un Qualcomm Snapdragon 845, ce même processeur qu'on retrouve dans le Sony Xperia XZ2, le HTC U12+ et dans la version américaine du Galaxy S9. Cette puissance de calcul se reflète du reste dans les performances: selon le programme de test passe-partout AnTuTu, le OnePlus 6 vaut sans problème le HTC U12+ et s'avère même plus rapide que le LG G7 et l'Huawei P20 Pro sur lesquels nous avions appliqué le même benchmark. Il nous faut cependant mentionner que nous avons testé le modèle de milieu de gamme, équipé de 8 Go de RAM et de 128 Go d'espace de stockage. Le LG G7 embarque par exemple 4 Go et cela fait une sacrée différence en cas de travail de calcul intense (comme dans le cas d'un benchmark tel AnTuTu). En usage quotidien, tous ces appareils sont toutefois plus que suffisamment véloces.

Double appareil photo

L'optique a également tout pour plaire. A l'arrière, on trouve un double appareil photo, à savoir un modèle de 16 méga-pixels à diaphragme f1.7 et stabilisation optique de l'image, ainsi qu'un modèle secondaire de 20 MP. Le OnePlus 6 effectue d'excellentes photos, même s'il doit s'incliner devant les as dans le domaine que sont le Galaxy S9 et l'Huawei P20 Pro (où l'on trouve même un troisième objectif). Les selfies du OnePlus sont par ailleurs au top grâce à un appareil de 16 MP en façade. Notez aussi que ce téléphone peut filmer en qualité 4K et ce, même à 60 fps par seconde.

Le OnePlus tourne sur Android 8.1 Oreo avec, par-dessus, une couche d'interfaçage que le fabricant appelle OxygenOS, mais qui diffère en fait à peine de l'expérience Android pur jus, sans tralala superflu. Les autres caractéristiques dignes d'être signalées sont l'accu de 3.300mAh à fonction de recharge rapide (une demi-heure de recharge fournit un niveau d'énergie suffisant pour toute la journée) et l'étui de protection transparent fourni d'origine. Chez OnePlus, point de casque. Vous devrez donc en acquérir un vous-même. Passons à présent aux inconvénients, guère nombreux. En fait, seul le scanner d'empreinte digitales qui ne réagit pas toujours dès la première fois, nous a quelque peu gênés, probablement à cause de sa taille plutôt compacte. Veuillez aussi tenir compte du fait que le mémoire n'est pas extensible. Optez donc au départ pour un modèle qui vous en offre suffisamment.

Conclusion

La contrefaçon chinoise bon marché était avant synonyme de brol. Depuis quelques années, OnePlus démontre cependant qu'il peut en être autrement. Le fabricant copie certes pas mal de choses, mais il le fait très bien et se distingue par un rapport qualité/prix qui (chez nous en Europe occidentale) n'a pas encore d'égal. Si vous n'êtes pas du genre à vouloir dès le premier jour posséder les plus récents gadgets sur votre smartphone, mais que vous pouvez patienter quelques mois, sachez qu'avec un appareil tel le OnePlus 6, vous ferez une affaire en or.

Prix: de 519 à 619 euros (disponible en teintes Mirror Black, Midnight Black et Silk White)

Nos partenaires