Test du FLPR : Télécommande universelle pour iPhone

30/05/11 à 21:41 - Mise à jour à 21:41

Source: Datanews

L'iPhone prend les commandes de la télé ou de tout appareil utilisant l'infrarouge.

Transformer son smartphone en télécommande infrarouge universelle a toujours été un must depuis que les Palm ou autres PDA se sont vu flanqués d'un port adapté à cette technologie. Et, dans les années 2000, tout bon téléphone mobile qui se respectait, avait un port IR avec lequel on pouvait aussi transférer des fichiers ou synchroniser son appareil.


A sa sortie, l'iPhone aura déçu les amateurs de cette petite extension sans fil puisque le smartphone d'Apple ne possède aucun port IR. Qu'à cela ne tienne, les accessoiristes n'ont pas tardé à réagir et à proposer des solutions sous diverses formes. Que ce soit à l'aide d'une coque qui embarque tout le téléphone ou via Bluetooth, le choix ne manque pas. Pendant plusieurs semaines, nous avons testé la solution qui semble la plus discrète : le FLPR de New Potato Technologies. Un tout petit adaptateur qui vient se brancher sur le port dock de l'iPhone.


Déballage


La première impression qui nait à la découverte du FLPR, c'est sa taille. Il est minuscule. L'emballage contribue à cette impression tant la boîte est grande pour un si petit appareil. On pourrait même penser qu'elle est vide !

On est pas au bout de nos surprises puisque, en exploitant la prise dock, le FLPR doit se brancher dans le bas de l'iPhone et donc, il faut retourner le téléphone pour diriger le signal infrarouge vers un récepteur (télé, DVD ou autre). C'est un peu déroutant mais rien de bien grave.


Installation


Une fois raccordé, le FLPR a besoin d'une application pour fonctionner. Elle est disponible gratuitement sur l'AppStore mais l'iPhone proposera automatiquement de la télécharger. On regrettera toutefois que l'application ne soit pas traduite.


Une fois installée, l'appli est très simple à utiliser. Dès le premier écran, on a le choix entre un menu de configuration des préférences et l'ajout de nouveaux périphériques. C'est cette dernière fonctionnalité qui permettra de prendre les commandes des différents appareils que l'on souhaite piloter. Il faudra, pour chacun d'entre eux, indiquer le type d'appareil dont il s'agit (TV, DVD, amplificateur, etc.), la marque et parfois, le modèle ou la série (début d'un numéro de modèle par exemple). C'est très rapide et efficace pour autant que le périphérique soit courant et la marque relativement commune. Si vous disposez de l'un de ces récepteurs TNT très bon marché acheté dans un magasin de bricolage, n'espérez pas le retrouver dans la liste de l'appli du FLPR. Mais, le programme contient tout de même près de 46000 références.


Il faudra alors passer par une longue procédure d'apprentissage lors de laquelle, chaque touche de la télécommande d'origine devra être pressée en direction du FLPR qui enregistrera la signature du signal émis. Le programme stockera le tout sur l'iPhone selon une disposition type (en fonction du type d'appareil sélectionné) paramétrable à souhait.


Le procédé fonctionne relativement bien. La "capture" du signal infrarouge est efficace mais, il faudra impérativement procéder par des pressions brèves. En effet, si l'on appuie un peu trop longtemps sur la touche du volume par exemple, le FLPR restituera aussi cette durée de pression par la suite ce qui aura l'effet gênant d'augmenter ou diminuer le volume de plusieurs crans. Encore plus embêtant dans le cas de la touche servant à zapper, il est arrivé pendant notre test de devoir refaire l'apprentissage, le FLPR sautant plusieurs stations au lieu de passer simplement à la chaine suivante.


En conclusion


Le FLPR a surtout deux gros avantages sur ses concurrents : sa taille et son autonomie. Tout petit (trop ?), le FLPR n'alourdit pas l'iPhone et ne gêne pas son maniement. On pourrait même l'oublier sur le téléphone pour autant qu'on ait pas à le recharger ou à le synchroniser avec iTunes. Et en ce qui concerne l'autonomie, on n'a pas noté de consommation excessive de la batterie de l'iPhone pendant notre utilisation. Un avantage sur la Unity Remote qui nécessite de laisser le Bluetooth constamment activé. Pas de temps d'attente pour le FLPR à la sortie de veille contrairement au système de Gear4 ou l'iPhone doit réactiver la connexion. Le FLPR gagne également la mise du côté de la compatibilité puisqu'aucun problème n'a été détecté ni sur un iPhone 3G, un 3GS ou un iPhone 4. L'iPod Touch n'a pas été oublié non plus. Seule contrainte, faire tourner iOS 3.0 au minimum ce qui n'est pas vraiment un problème pour la grande majorité des utilisateurs.


Pour le reste, l'utilisation du FLPR souffre de l'inconvénient général à ce genre de solution : le manque de relief. Vous ne vous en rendez pas nécessairement compte mais, vous ne regardez jamais les touches d'une télécommande classique après quelques minutes d'utilisation. Le relief des touches, la forme de la télécommande font que l'on retrouve très vite et sans recherche toutes les fonctions de base que l'on souhaite utiliser (volume, zapping, mute, numéros...). Ce n'est pas le cas avec un écran tactile où il est impossible de savoir où se trouvent les touches sans jeter un oeil ni même si l'on est en mode DVD ou télé par exemple. C'est très vite inconfortable. La bonne vielle télécommande en plastique est imbattable sur ce point.


Disponible pour une cinquantaine d'euros, le FLPR se trouve dans la plupart des boutiques en ligne.


On a aimé

La taille La faible consommation La compatibilité La simplicité d'utilisation Le nombre de marques et modèles d'appareils directement disponibles


On a moins aimé

L'interface en anglais L'approximation de l'apprentissage du signal (mais certainement lié à la télécommande d'origine ayant servi pour ce test) Devoir regarder l'iPhone pour zapper (mais c'est le propre d'un écran tactile dépourvu de retour physique)


En savoir plus sur:

Nos partenaires