HP OfficeJet 150

08/08/13 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Datanews

Dans un monde où la mobilité, et donc la portabilité, est essentielle, les imprimantes peuvent être considérées comme un maillon faible. Difficile en effet de transporter ou de déplacer une imprimante tout en conservant un résultat satisfaisant. HP tente d'y remédier avec l'OfficeJet 150 Mobile All-In-One, une petite imprimante à jet d'encre, mobile et multi-fonctions.

HP OfficeJet 150

Dans un monde où la mobilité, et donc la portabilité, est essentielle, les imprimantes peuvent être considérées comme un maillon faible. Difficile en effet de transporter ou de déplacer une imprimante tout en conservant un résultat satisfaisant. HP tente d'y remédier avec l'OfficeJet 150 Mobile All-In-One, une petite imprimante à jet d'encre, mobile et multi-fonctions.

L'imprimante est compacte. C'est le but, évidemment, et on peut dire que c'est réussi. Ses dimensions sont 355 X 176 X 89 mm, elle pèse un peu plus de trois kilos, et tiendra sans problème dans un attaché-case ou un sac à dos, par exemple. L'imprimante peut bien sûr fonctionner sur secteur, mais elle comprend aussi une batterie promettant jusque 500 impressions aux formats classiques (jusque A4). Enfin, l'imprimante fonctionne avec deux cartouches d'encre, et est contrôlable par un petit écran tactile.

En ce qui concerne l'utilisation, l'imprimante est satisfaisante. HP promet jusque 5 feuilles en noir et blanc et 3,5 en couleurs, le test l'a effectivement confirmé. Une impression photo avec les paramètres maximum s'est effectuée en 2 minutes 15 secondes, ce qui n'est pas rapide, mais conforme aux attentes d'un tel produit. On regrettera peut-être le délai d'une dizaine de secondes entre deux tâches. Le scanner fonctionne également tout à fait correctement et permet de scanner directement vers port USB ou carte SD/MMC à une résolution maximale de 600 dpi (en mode optique, 4800 en mode amélioré). Une fois de plus, pas de performances extraordinaires mais tout à fait correctes.

Mais le problème, c'est qu'avant de pouvoir imprimer, il faut pouvoir connecter l'imprimante. Et c'est là que le bât blesse. L'OfficeJet 150, qui ne nécessite donc pas de câble d'alimentation, doit quand même passer par le cycle classique d'installation via disque (testé sur Windows 7). Evidemment, ce n'est pas uniquement la responsabilité de HP, mais on peut trouver regrettable d'être limité de la sorte. Pour prendre un exemple, une personne se déplaçant chez un client ne pourra pas imprimer à partir de l'ordinateur du client sans avoir préalablement installé l'imprimante. De plus, l'installation lors du test fut très laborieuse, avec quantité de redémarrages de Windows appartenant à une époque qui semblait naïvement révolue.

L'autre solution de connexion, c'est Bluetooth. Plus pratique pour imprimer à partir d'un smartphone et d'une tablette, il faut encore réussir la connexion à partir d'un appareil Android qui représente quand même la majorité du marché. De plus, la connexion Bluetooth avec le PC Windows 7 qui a été utilisé pour le test n'a pas fonctionné, mais la faute peut également incomber à la clé Bluetooth.

Pour être tout à fait honnête, je trouve que l'OfficeJet 150 est un bon produit, mais qui ne fait encore que défricher le terrain dans la relative niche des imprimantes portables. Ses performances sont tout à fait appréciables, comme l'est sa batterie. Il est peut-être un peu en avance sur son temps, et lorsque les installations laborieuses d'imprimantes sur PC auront laissé place à un système plus rapide et plus user-friendly alors, HP pourra proposer une version améliorée de cette imprimante. On se souviendra peut-être qu'ils étaient là en premier.

- Denis Blairon

En savoir plus sur:

Nos partenaires