Cet ordinateur portable utilise Android comme système d'exploitation

30/03/15 à 13:18 - Mise à jour à 13:17

Source: Datanews

Le HP SlateBook 14 n'est pas un ordinateur portable ordinaire dans la mesure où il utilise Android comme système d'exploitation. Nous avons examiné son comportement sur base de ce système d'exploitation conçu en fait pour les smartphones ou tablettes.

Cet ordinateur portable utilise Android comme système d'exploitation

HP SlateBook 14 © HP

Le HP SlateBook 14 a le look d'un ordinateur portable Windows ordinaire, même si la couleur jaune canari d'une partie de son châssis très plat est révélateur de son côté non... ordinaire. L'appareil utilise en effet Android comme système d'exploitation et non pas Windows, Linux ou Chromium. D'origine c'est Android Jelly Bean 4.3 qui y est installé, mais vous pourrez mettre à niveau vers Android KitKat 4.4.2.

Il s'agit de la même version d'Android qui tourne sur beaucoup de smartphones et de tablettes avec exactement les mêmes possibilités. Vous pourrez ainsi installer sur ce SlateBook toutes les applis et les jeux issus du Google Play Store. Mais tout cela tournera bien entendu dans un appareil nettement plus grand avec un écran tactile de 14 pouces et un clavier à part entière à vaste pavé tactile.

Spécifications

Le HP SlateBook 14 s'articule autour d'un Tegra 4 mobile System on Chip (SoC) de Nvidia à graphisme GeForce ULP. Ce SoC quadri-coeur est cadencé à 1,8 GHz et se retrouve dans d'autres appareils Android. Les 2 Go de mémoire interne suffisent à faire tourner Android de manière fluide.

Ce laptop intègre 32 Go d'espace de stockage, dont 26 Go demeurent disponibles. Le reste est absorbé par le système d'exploitation et par les applis par défaut, dont les versions Android des mêmes applis HP Connected de stockage, musique et photos que l'entreprise préinstalle actuellement aussi sur ses ordis portables Windows.

HP a également prévu un file manager utilisable par exemple pour échanger des fichiers avec des mémoires externes. Vous trouverez aussi Kingsoft Office vous permettant de créer et de traiter vos documents de bureau compatibles Office, et fichiers pdf. Mais il s'agit là d'une version désuète qui n'est plus supportée. L'appellation de cette appli a du resté été modifiée en Kingsoft WPS Mobile Office. Vous pourrez la télécharger gratuitement dans Google Play.

En outre, HP a préinstallé le service de jeux WildTangent, mais ce dernier ne nous a pas particulièrement enthousiasmés, parce qu'il contient beaucoup trop de jeux de hasard payants. Mais soit, vous pourrez évidemment le supprimer si vous le souhaitez. Comme tout utilisateur Android, vous recevrez 15 Go d'espace de stockage dans le nuage Google Drive. HP a prévu aussi la Box concurrente, où vous attendent encore 10 Go d'espace gratuits.

L'espace de stockage peut être étendu au moyen d'une carte de mémoire microsd. Un disque dur externe ou une clé de mémoire peuvent être connectés à l'un des ports USB latéraux. L'un d'eux supporte le SuperSpeed USB 3.0 plus rapide.

Ce laptop Android offre sur son côté gauche un port HDMI 1.4b acceptant un moniteur ou une TV externe. Une sortie casque 3,5 mm est aussi prévue. Vous pourrez également brancher un micro sur ce même port.

L'écran tactile de 14 pouces reconnaît dix points tactiles en même temps et offre une résolution Full HD 1080p de 1.920 x 1.080 pixels. La densité des pixels est de 157 ppi et la luminosité maximale de 270 nits. La réflexion est bonne, même si elle n'est pas entièrement absente.

Dans le bord supérieur de l'écran se trouve une webcam de 2,1 méga-pixels à micro numérique intégré. Le boîtier incorpore en outre quatre haut-parleurs supportant BeatsAudio, une technologie permettant de tirer une meilleure qualité sonore de petits haut-parleurs.

La connexion réseau s'effectue avec la technologie Wireless-N wifi intégrée. Bluetooth 4.0 est aussi prévu, ainsi qu'une puce GPS et une boussole numérique. L'accu polymère au lithium échangeable du SlateBook 14 offre, selon HP, une autonomie de quelque neuf heures en pleine charge. Ce notebook Android mesure 24 x 34,4 x 1,59 cm et pèse 1,68 kg.

Pratique

Mais comment un ordinateur portable Android fonctionne-t-il en pratique? Pour répondre à cette question, nous l'avons utilisé pendant un certain temps comme ordinateur principal. C'est ainsi que nous avons rédigé cet article en grande partie sur le SlateBook 14.

Nous sommes très satisfaits du clavier. Les touches "chiclet" réagissent bien et sont suffisamment écartées pour pouvoir taper très vite avec les dix doigts.

Le pavé tactile est très grand et permet une commande fluide de l'écran: défilement, agrandissement, confirmation des instructions, tout se fait intuitivement et sans aucun problème avec les mouvements des doigts bien connus. L'on a évidemment encore et toujours la possibilité d'utiliser l'écran tactile, mais en mode de frappe, le pavé tactile s'avère plus pratique.

Le clavier présente également quelques touches Android spécifiques, comme une touche "Home" permettant d'appeler l'écran principal d'Android, et une deuxième touche pour appeler l'écran montrant les applis ouvertes. En haut, il y a une rangée plus étroite de touches de fonction spécifiques Android, comme le retour et la recherche, ainsi que des touches de réglage de fonctions hardware telles la luminosité de l'écran ou le volume sonore.

Le clavier intègre des touches de navigation et des curseurs à part entière, même si les curseurs vers le haut et le bas sont plus petits que ceux vers la gauche et la droite. Certains utilisateurs qui veulent tout faire avec le clavier, préféreraient assurément des touches plus grandes.

HP a modifié Android, de sorte que vous puissiez voir deux applis côte à côte. La touche d'appel de cette fonction ne se trouve pas sur le clavier, mais est l'une des trois touches 'soft' qu'Android affiche par défaut au bas de chaque écran.

Samsung propose sur ses tablettes une fonction comparable, mais l'a nettement mieux implémentée que HP. Chez HP, vous devrez donc effectuer tout un détour pour voir s'afficher entièrement à l'écran l'une des deux applis de départ: vous aurez en effet besoin d'une touchette de l'écran et deux pressions de touche. Il nous faut aussi indiquer que ce HP Dual App Viewer se trouve actuellement encore en phase bêta. Il peut du reste être désactivé dans le menu des paramètres d'Android.

Certaines applis ne sont pas encore adaptées à la haute résolution de l'écran et sont gonflées par Android jusqu'à atteindre une taille au look parfois comique. Autre inconvénient: Chrome, le navigateur web d'origine, affiche la plupart des sites web par défaut dans leur version mobile. Vous pourrez cependant via le menu solliciter la version desktop de chaque site web visité, mais il s'agit là d'une manipulation supplémentaire gênante. Il n'est nulle part possible de paramétrer Chrome pour ouvrir par défaut la version desktop des sites web.

En soi, ces imperfections de jeunesse peuvent être aisément corrigées par des mises à jour logicielles. Il est possible que la prochaine version Android "Lollipop" solutionne une partie de ces carences, mais pour l'instant, l'on ne sait pas si et quand ce genre de mise à jour sera disponible pour le SlateBook 14.

Performances

La vitesse subjective du SlateBook 14 est bonne. La saisie de texte en WPS Office se passe par exemple de manière très fluide. Au niveau des benchmarks Futuremark 3DMark et PCMark Android, le HP SlateBook 14 se défend aussi plus qu'honorablement. Ces benchmarks mesurent les performances "real world" des jeux, travaux de bureau, vidéo, disques et traitement des photos sur la base d'authentiques applis et de jeux. Le HP SlateBook preste aussi bien que des tablettes Android haut de gamme récentes, telles les Samsung Galaxy Tab Pro 12.2 SM-T900 et Galaxy Tab S SM-T700.

Le processeur offre trois vitesses possibles: performant, moyen et économie accu. Dans cette dernière position, seuls deux des quatre coeurs du processeur sont exploités. En mode 'performant', l'autonomie mesurée avec PCMark indique une durée très correcte de 8,07 heures, approchant l'autonomie mentionnée par HP même. Cette autonomie peut encore être amplifiée en activant le mode 'moyen' ou 'économie' du processeur.

Conclusion

Le HP SlateBook 14 n'est pas un mauvais ordinateur portable, mais Android n'est actuellement pas encore tout à fait prêt à servir d'alternative à part entière à Windows, Linux ou Chromium OS. 389 euros, cela ne représente peut-être pas beaucoup d'argent, mais à ce prix, vous pourrez aussi acheter des ordinateurs portables Chromium ou Windows d'entrée de gamme. C'est ainsi que HP même vend à moindre prix (329 euros) le Stream 14, un laptop Windows 8.1 à processeur AMD quadri-coeur et présentant, mis à part l'écran, exactement les mêmes spécifications que le SlateBook 14. Actuellement, nous ne sommes pas encore convaincus de l'utilité d'installer Android sur un laptop...

Prix conseillé: 389 euros

Source: www.diskidee.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires