Amazon Kindle Paperwhite

16/01/13 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Datanews

Un e-reader pur en 2013, bonne idée?

Amazon Kindle Paperwhite

L'e-reader est sur la pente descendante. Le coupable tout désigné? La tablette, capable de lire des livres électroniques mais aussi de faire tant d'autres choses hors de portée du simple e-reader. Amazon, leader du marché, l'a compris : sa tablette Kindle Fire, bien que très perfectible, tente d'élargir le concept "Kindle". Cependant, un "pur" e-reader reste un produit intéressant et pour l'instant toujours imbattable dans son domaine. Le Kindle Paperwhite est le meilleur produit actuel, et le restera peut-être à jamais.

Le grand point fort d'un e-reader, c'est son encre électronique, capable d'être lue en pleine lumière, ce qui est très délicat voire impossible avec un écran de tablette. Son inconvénient est exactement le contraire : sans éclairage, pas possible de lire dans le noir. C'est là qu'intervient la dernière itération des e-readers de chez Jeff Bezos : un éclairage, qui ne vient pas de derrière l'écran mais de devant, et qui permet alors d'allier le meilleur des deux mondes : vous pouvez lire en plein soleil mais aussi dans le noir, sans vous fatiguer les yeux comme sur un écran traditionnel. Ce type d'éclairage marche parfaitement, car il est réparti de manière harmonieuse sur toute la page, à un tel point qu'on se met à facilement oublier que l'écran est éclairé.

Même s'il s'agit probablement du plus important, ce n'est pas la seule nouveauté du Paperwhite. L'écran tactile (6") est maintenant (enfin) capacitatif, ce qui rend la navigation nettement plus rapide. L'augmentation de la résolution (758 x 1024) est aussi un plus non négligeable, le texte devient encore plus précis. Amazon ajoute également quelques nouveautés niveau firmware, comme une sorte de Wikipedia pour les personnages des livres par exemple, ou un système calculant la durée restante d'un chapitre, selon votre vitesse de lecture moyenne.

Reste la question-clé : est-ce qu'il en vaut la peine?. Comme toujours, tout dépend de l'usage que l'on compte en faire, et du matériel déjà en possession. Un avide lecteur de livres électroniques y trouvera certainement son compte : la lecture est plus confortable que sur une tablette, et la durée de vie est ahurissante (jusqu'à huit semaines avec une seule charge). La richesse du catalogue Amazon n'est plus à démontrer. À l'inverse, le possesseur d'une tablette récente et décente et qui n'est pas trop intéressé par la lecture peut passer son chemin : une simple application de lecture gratuite lui suffira.

Quant à tous ceux qui se trouvent entre les deux catégories, l'achat d'un Paperwhite reste une bonne option : il pourra toujours servir de lecteur d'appoint, quand la tablette familiale est occupée, ou lorsqu'un voyage n'apporte pas la sécurité requise pour une tablette haut de gamme. L'application gratuite Amazon Kindle synchronisera la lecture entre les différents périphériques, permettant de passer de tablette à Kindle (ou PC) sans perdre sa page. Enfin, il est probable que le Paperwhite sera le dernier e-reader majeur d'Amazon : on voit difficilement comment ils pourraient faire mieux sans changer le concept, ce qu'ils ont déjà fait avec le Kindle Fire. Il s'agit donc à ce jour du meilleur e-reader disponible, et il le restera sans doute.

NB : malheureusement, acquérir un Paperwhite en Belgique n'est pas simple, car Amazon ne semble envoyer l'objet que dans les pays où un site Amazon est localisé (UK, US, France, Allemagne, ...). Il faudra donc se rabattre sur des vendeurs tiers (comme les sites spécialisés d'enchères) ou, plus sûr, demander de se faire livrer par une connaissance habitant dans ces pays. On ne peut que regretter la politique douteuse d'Amazon qui nuit probablement à ses ventes. Cela semble hélas être la norme actuelle, Google ayant suivi le même modèle pour ses récentes ventes de Nexus 4, 7 et 10.

En savoir plus sur:

Nos partenaires