Quand la suite bureautique de Microsoft devient une plate-forme d'applis

29/10/14 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Datanews

Les développeurs pourront dorénavant développer des applications s'intégrant à Office 365. Voilà qui devrait ouvrir la porte à un tas de nouvelles fonctions.

Quand la suite bureautique de Microsoft devient une plate-forme d'applis

Satya Nadella, ceo de Microsoft © Screenshot: Pieterjan Van Leemputten

Après que Microsoft ait, il y a quelques semaines, braqué les feux de la rampe sur Windows 10, à TechEd Europe, c'est Office 365 qui fait la une. Outre le stockage illimité pour Onedrive et des outils MDM propres, Microsoft propose plusieurs API pour le mail, les fichiers, l'agenda et les contacts.

Les développeurs pourront ainsi associer divers aspects d'Office 365 à une appli nouvelle ou existante. L'un des exemples/partenaires est la startup IFTTT, avec qui l'on pourra créer de petits scripts simples. Dans le cadre de sa démo, Chris Johnson, group product manager for Office 365, a démontré comment faire envoyer un SMS, lorsqu'on reçoit un courriel de certaines personnes. Dans un autre exemple (indépendamment d'IFTTT), le courriel entrant est combiné à LinkedIn pour découvrir rapidement le profil de l'expéditeur.

Les applis ont par ailleurs un fonctionnement trans-plates-formes, donc tant sur la version logicielle, la version en ligne que sur la version mobile d'Office 365. Au cours de la conférence, Microsoft a également annoncé que OneDrive offrirait un stockage illimité pour les clients payants et que les entreprises pourraient appliquer le 'mobile device management' (MDM) sur les données des applications Office.

Dans le numéro de Data News du 21 novembre, vous découvrirez un compte-rendu plus détaillé avec les explications de Microsoft sur la façon dont elle a elle-même recours à des pirates (hackers) pour détecter des problèmes de sécurité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires