Nonante pour cent des fenêtres émergentes ignorées

18/08/16 à 13:25 - Mise à jour à 13:24

Source: Datanews

Les utilisateurs ignorent jusqu'à 90 pour cent des avertissements de sécurité et ce, même s'ils contiennent des informations importantes.

Nonante pour cent des fenêtres émergentes ignorées

. © .

Les utilisateurs IT n'aiment pas trop être dérangés dans leur travail. Voilà ce qui ressort d'une étude de la Brigham Young University. Jusqu'à 90 pour cent des avertissements de sécurité sont en effet ignorés, même s'ils contiennent des renseignements importants.

Il était demandé aux participants d'exécuter de simples tâches sur leur ordinateur, pendant qu'un scanner MRI analysait leur activité cérébrale. Quelque 74 pour cent des personnes ont ignoré par exemple un avertissement surgissant sur leur écran, alors qu'elles fermaient une fenêtre. 79 autres pour cent ont fait de même avec des 'pop-ups' pendant qu'elles visionnaient une vidéo, alors que 87 pour cent n'ont pas pris note des messages apparaissant à l'écran, tandis qu'elles étaient en train de saisir une information, telle un code de confirmation.

L'étude suggère que cette attitude est due à une 'dual-task interference'. Une combinaison de tâches ou l'interruption de travaux, même simples, augmente le stress et génère une réduction de la productivité. Autrement dit, nous ne sommes pas à même de nous livrer à du multitâche. L'étude recommande encore que les entreprises de sécurité améliorent le timing de leurs avertissements soudains ('pop-ups'). Il y a en outre le risque que ce même principe profite aux 'scammers' (arnaqueurs).

Nos partenaires