Neelie Kroes devient ambassadrice des startups

08/12/14 à 14:25 - Mise à jour à 14:25

Source: Datanews

L'ex-commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique Neelie Kroes va en tant qu'envoyée spéciale (Special Envoy) tenter de renforcer la position internationale des startups néerlandaises et de convaincre les starters étrangers innovants à venir s'établir Outre Moerdijk.

Neelie Kroes devient ambassadrice des startups

La 'Special Envoy' (un nouveau titre créé pour Kroes, que la politicienne du parti VVD portera du reste pendant un an et demi) dirigera le nouveau projet StartupDelta des pouvoirs publics néerlandais. L'objectif est de faire collaborer les autorités, les instituts de la connaissance, les startups, les financiers et les entreprises dans le cadre de cette initiative.

Le ministère néerlandais des affaires économiques planche sur les conditions connexes telles le financement et une nouvelle 'réglementation d'admission' pour les ambitieuses startups hors d'Europe. "Quiconque a créé une entreprises, pourra ainsi s'établir plus aisément aux Pays-Bas", y déclare-t-on.

Les entreprises en place peuvent s'enregistrer chez StartupDelta et ainsi aider les startups à croître. L'initiative entend collaborer avec les concentrateurs de startups existants aux Pays-Bas, tels le High Tech Campus à Eindhoven et le Kennispark Twente, ainsi qu'avec des hubs internationaux qui donnent le ton. L'on ne sait actuellement pas encore clairement combien d'argent sera libéré pour cette initiative.

Ce que l'on sait par contre, c'est que la 'Special Envoy' sera établie à Amsterdam. Le choix s'est porté sur la capitale des Pays-Bas en raison de son rayonnement international, de sa forte image de marque et de sa puissance d'attraction sur les jeunes et sur les entreprises innovantes. La ville hébergera la Special Envoy en un lieu historique en plein développement: le Marineterrein sur l'île de Kattenburg.

"Les Pays-Bas sont l'un des pays les plus entreprenants au monde", suggère le ministre néerlandais des affaires économiques Henk Kamp. "Notre pays recense toujours plus de startups à succès. Mais notre ambition ne doit pas s'arrêter là. Nous voulons attirer davantage de startups étrangères et faire croître plus d'entreprises néerlandaises jusqu'à devenir de grandes sociétés internationales."

"Grâce à sa vaste expérience et à son rayonnement, Neelie Kroes est par excellence la personne qui va attiser et soutenir cette ambition de croissance internationale", ajoute encore le ministre. "Conjointement avec Kroes, le cabinet va permettre à une nouvelle génération de startups de développer leur talent, d'innover et de créer des emplois aux Pays-Bas."

Blendle, Nimbuzz, Peerby

Fin octobre, trois startups néerlandaises sont encore parvenue à récolter des fonds lors de singulières phases de capitalisation: le kiosque d'articles Blendle (vente d'actions pour un montant de 3 millions d'euros), l'appli de messagerie Numbizz (reprise partielle pour 139 millions d'euros) et l'appli de partage Peerby (investissement d'1,7 million d'euros).

En savoir plus sur:

Nos partenaires