Michael Dell croit en un avantage d'échelle avec EMC

21/10/15 à 13:04 - Mise à jour à 13:04

Source: Datanews

Sans y accorder énormément de prix, Michael Dell insiste néanmoins sur le fait que le rachat d'EMC sera une opération très intéressante en termes d'échelle et de clientèle.

Michael Dell croit en un avantage d'échelle avec EMC

- © -

"Il en résultera une société du top mondial aux quatre coins de l'industrie: serveurs, stockage, virtualisation et PC. Cela nous positionnera aussi dans l'IT de demain: SDN, sécurité, mobile et infrastructure convergée", a déclaré un Michael Dell enthousiaste pendant la petite heure qu'il a passée à répondre aux questions lors de la conférence Dell World organisée à Austin.

"Mais ce rachat nous donnera aussi accès à quelques grandes entreprises et aux marchés émergents. Nous pourrons combiner cela avec la R&D tant de Dell que d'EMC, avec le support des canaux de livraison dont dispose Dell."

Mais Michael Dell ne permet pas de lire plus avant dans son jeu. Une grande partie du rachat d'EMC est encore en suspens, ce qui empêche l'entreprise de dévoiler plus amplement ses projets et ambitions. "Place aujourd'hui à la version 1.0. La version 2.0 sortira, lorsque la transaction sera entérinée."

Lors de la session des questions-réponses, la presse ne se montra pas toujours tendre avec le CEO Michael Dell et son équipe. On lui posa ainsi bien vite la question de savoir s'il allait diriger une entreprise pesant huit milliards de dollars, alors que HP est, elle, en train de se scinder, parce qu'elle n'y arrive pas dans sa globalité. "Nous voyons les choses différemment", a réagi Dell. "Nous trouvons l'avantage d'échelle important, et si vous considérez les entreprises à succès sur le marché des centres de données, vous n'y dénombrez que des grandes entreprises. Le volume y joue en effet un rôle."

"Les clients aspirent en outre à une réduction du nombre de fournisseurs. Ces derniers jours, l'on a entendu beaucoup de CIO affirmer que cela faciliterait leur travail à terme. Mais il y a bien entendu encore pas mal de pain sur la planche. Cela ne se fait pas d'un claquement de doigts."

A la question de savoir si le rachat d'EMC est une réponse à la lente croissance de l'IT professionnelle ou à la popularité des services 'cloud' tels Amazon, la réponse de Dell a été aussi brève que nette: "Non."

En savoir plus sur:

Nos partenaires