Collaboration entre business et IT

22/08/2013 - 13:58

Business et IT partent trop souvent encore d’un angle d’attaque différent. Un meilleur ajustement entre eux produit pourtant des résultats visibles en peu de temps.

C’est une tendance générale : le business veut adopter davantage de souplesse pour réagir rapidement aux changements du marché. De l’autre côté il y a l’IT, surtout caractérisé aujourd’hui par une tendance à la consolidation et la standardisation. « Business et IT ne peuvent pas se passer l’un de l’autre », déclare Mathias Coopmans, Business Development Manager chez SAS, « mais il règne encore fréquemment de l’incompréhension entre les deux. » C’est ainsi que, souvent, il n’existe pas de consensus sur certaines définitions ou sur certains standards. « Souvent, business et IT ne se comprennent pas, simplement parce qu’ils ne parlent pas la même langue. Il y a moyen de remédier au problème en établissant une liste des termes techniques, entre autres à propos de la gestion des données, de la qualité des données, etcetera. » L’essentiel est que business et IT établissent cette liste ensemble. Ils pourront ainsi y laisser tous deux leurs informations, tant dans la perspective des business processes que dans celle de la technologie. Mathias Coopmans : « De telles initiatives – tout contre la base de la création des données – rendent bien des discussions sur les chiffres et les données superflues. »

Les données ne sont pas un sous-produit

Une autre tendance qui ne simplifie décidément pas la collaboration entre business et IT est le fait que le business mène aussi souvent ses propres initiatives IT. « Le business cherche de plus en plus souvent sa propre voie, indépendamment du département IT », explique Mathias Coopmans. « En soi, cela doit certainement pouvoir se faire – et on enregistre des résultats de la sorte – mais, dans le contexte qui nous occupe, il est évidemment très important de savoir qui est le propriétaire des données. » Ce constat touche directement à l’essentiel de la collaboration souvent difficile entre business et IT. En fin de compte, tout tourne autour des données, et pas autour de l’IT proprement dit. Un entreprise ne doit jamais perdre cela de vue : les données sont l’essentiel, elles ne sont pas un sous-produit de l’IT.

C’est ce qui explique pourquoi les initiatives du business sur le plan de l’IT ont besoin d’un bon encadrement. Une bonne collaboration entre business et IT permet d’éviter que pratiquement tout atterrisse dans le cloud, sans attention aucune pour la sécurité ou la gouvernance. Le business n’a pas toujours conscience des risques. Dans le même temps, le département IT peut jouer un rôle clé dans la suppression des silos de données qui existent encore souvent aujourd’hui dans les entreprises. Ou mieux encore : le département IT peut empêcher que de nouveaux silos viennent s’ajouter.

Les infos de DataNews aussi via Facebook

 

   

Réagir

Newsletter

Inscrivez-vous à Data News newsletter quotidienne

Inscrivez-vous à Data News Start-ups newsletter mensuelle

Inscrivez-vous à Data News jobsletter hebdomadaire

Inscrivez-vous à Data News DotGov newsletter mensuelle

E-mail:
 

Whitepapers