MasterCard aidera à déployer Samsung Pay en Europe

30/07/15 à 12:00 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

MasterCard et Samsung vont déployer conjointement Samsung Pay en Europe. Les consommateurs pourront ainsi bientôt effectuer des paiements sans contact avec la plate-forme de Samsung via leur appareil mobile.

MasterCard aidera à déployer Samsung Pay en Europe

© Samsung Pay

Au lieu d'enficher une carte physique dans un terminal de paiement, les consommateurs pourront avec Samsung Pay payer sans contact en optant pour une carte virtuelle sur l'écran de leur téléphone mobile et en utilisant leur smartphone comme un terminal.

Grâce à la plate-forme technologique de paiement MDES de MasterCard (MasterCard Digital Enablement Service), les transactions s'effectuent en toute sécurité. Le système de paiement de Samsung fonctionne tant avec la technologie NFC qu'avec les terminaux à piste magnétique traditionnels (MST).

Les titulaires d'une Mastercard doivent simplement se connecter via la plate-forme MDES pour activer Samsung Pay. Les cartes de crédit, de banque et de fidélité d'autres acteurs de l'écosystème Samsung Pay pourront de cette manière aussi être ajoutées au portefeuille numérique (comme les cartes Visa ou Maestro par exemple). Ensuite, les utilisateurs Samsung pourront sans problème s'acquitter de tous leurs achats avec leur appareil mobile.

C'est plus tard cet été que Samsung Pay sera lancé aux Etats-Unis et en Corée du Sud. Samsung négocie à présent avec des banques et des partenaires afin d'introduire le service de paiement en Europe également. Selon certains initiés, cela devrait pouvoir se faire avant la fin de cette année encore.

Samsung Pay devra affronter la concurrence de trois autres systèmes de paiement: Apple Pay, Android Pay et les applis de paiement de nos banques locales. Au niveau mondial, les négociations vont bon train entre les géants technologiques, les banques et les entreprises émettrices de cartes de crédit telles MasterCard et Visa. Ces deux dernières proposent du reste des plates-formes standardisées (V.Me et MasterPass) que les banques peuvent reconditionner en tant qu'e-portemonnaies propres.

Il va de soi que ces négociations sont de la plus haute importance. Car quiconque possédera la clé du portemonnaie numérique du consommateur, aura la main mise sur l'accès, le concept et les tarifs. L'enjeu est donc considérable.

Nos partenaires