HeadFirst et Source ambitionnent d'ouvrir le marché belge du travail ICT flexible

19/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 20/04/18 à 10:10
Du Datanews du 20/04/18

Des tarifs transparents et une prise en charge complète du recrutement d'externes : tels sont les solides arguments avancés par les sociétés d'origine néerlandaise Headfirst et Source pour ouvrir le marché belge du travail ICT.

"De très nombreuses organisations belges s'intéressent dé-sormais au modèle MSP parce qu'elles apprécient cette centralisation. Pour un acteur tel que nous, il s'agit là d'une opportunité majeure ", estime d'emblée Myranda Dyck, responsable des ventes chez HeadFirst et Source BeLux. Dans le monde du recrutement, un Managed Service Provider (MSP) fait office d'intermédiaire dans le recrutement de personnel (temporaire). " Nous voyons par exemple toujours plus de projets dans l'industrie et la finance. Notre valeur ajoutée se situe au niveau de la prise en charge complète, sachant que nous ne nous limitons pas à des profils IT ", poursuit Myranda Dyck.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires