Lettre à Didier

19/09/11 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Datanews

Cher Didier, Il y a quasiment 3 ans, je t'écrivais une lettre. C'était fin août 2008, lorsque tu t'étais légèrement incliné devant Inge Vervotte et que tu renonçais à une assez grande partie de ton salaire.

Lettre à Didier

Cher Didier,

Il y a quasiment 3 ans, je t'écrivais une lettre. C'était fin août 2008, lorsque tu t'étais légèrement incliné devant Inge Vervotte et que tu renonçais à une assez grande partie de ton salaire. "S'incliner n'est pas un réflexe naturel. L'homme doit rester bien droit, fier, visé certes, mais aussi visionnaire." Je l'écrivais à l'époque et je me répète. Tu te trouves au dessus de la mêlée. Volontaire. Quelle histoire pour une femme, certes une charmante et avenante Cassandre. Mais cela, tu le savais déjà.

Le fait que même le conseil d'administration doit se pencher sur cette affaire en brandissant une démission collective, quel gâchis. Toi, 'smart guy', tu as dû rompre le contrat conclu entre Concetta et la S.A. Belgacom, mais laisse toutes les portes ouvertes au sein du vaste groupe Belgacom. C'est qu'il rapporte des centaines de millions d'euros par an au gouvernement fédéral. L'ex-monopoliste vilipendé par beaucoup se porte encore et toujours incroyablement bien. Et cela te rend particulièrement fort, tu le sais.

Ton licenciement entraînerait en outre la recherche d'un nouveau directeur, ce qui pourrait prendre des mois. Et la politique? Elle ne s'est jamais beaucoup intéressée aux télécommunications, pas vrai? Le formateur Elio Di Rupo a d'ailleurs bien d'autres chats à fouetter. La ministre démissionnaire Inge Vervotte n'est de loin plus aussi puissante qu'il y a trois ans. Le secteur des soins est à présent son arène.

Si tu t'es incliné devant le conseil d'administration, ce n'est qu'une révérence aimable. En plissant légèrement les yeux. Redresse la tête. Tes troupes attendent de ta part vision, transparence et union. Un homme doit se tenir debout. Bonne route.

En savoir plus sur:

Nos partenaires