Les magasins ne peuvent espionner les clients avec des signaux wifi

30/07/15 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

La Commission vie privée belge met en garde les chaînes commerciales, centres de shopping, restaurants, banques et autres négociants qu'ils ne peuvent espionner les clients et passants par ce qu'on appelle en jargon le "wifitracking".

Les magasins ne peuvent espionner les clients avec des signaux wifi

. © Belga

En proposant le wifi gratuit ou en interceptant les signaux wifi de votre smartphone, les commerces sont à même de collecter pas mal de données sur vous, comme votre identité, vos passions et votre comportement d'achat.

Dans une réponse parlementaire adressée au député CD&V Jef Van den Bergh, la Commission vie privée met à présent en garde contre ces pratiques illégales. Nombre de consommateurs ne savent actuellement pas qu'ils sont épiés par wifi. La Commission vie privée insiste sur le fait qu'il ne suffit pas de prévenir les gens. A tout le moins, les consommateurs doivent en effet disposer d'une solution leur permettant de ne plus être suivis par les signaux wifi.

"Une pure information n'est pas suffisante aux termes de la loi", affirme clairement la Commission. Et si un magasin utilise en plus ces données pour envoyer des messages publicitaires au client, ce dernier doit donner son autorisation au préalable.

En savoir plus sur:

Nos partenaires