Les Google Glass refont parler d'elles

03/08/15 à 13:49 - Mise à jour à 13:48

Source: Datanews

Google prépare en catimini le retour de ses lunettes intelligentes Google Glass. Larry Page et consorts cibleraient désormais l'utilisateur professionnel et le secteur des soins de santé, selon The Wall Street Journal.

Les Google Glass refont parler d'elles

* © *

Et non, les Google Glass ne sont pas passées de vie à trépas. Avant la fin de cette année encore, une nouvelle version plus robuste et plus rapide de ces lunettes futuristes devrait être lancée. L''enterprise edition' des Glass ciblerait en premier lieu les entreprises et les soins de santé. La puce de Texas Instruments y serait remplacée par un exemplaire d'Intel, qui va en partie commercialiser les lunettes.

Les Google Glass 2.0 seraient également quelque peu plus abordables que la première version, qui coûtait 1.300 euros. D'après les rumeurs qui circulent, il ne s'agirait plus non plus uniquement de lunettes fixes, mais elles se cliqueraient sur n'importe quel autre type de monture.

Le premier modèle des Google Glass n'a pas été un succès et ce, pour diverses raisons. Non seulement, il était malaisément abordable, mais l'expérience d'utilisation qu'il offrait, laissait aussi fortement à désirer. C'est ainsi qu'il était équipé d'un piètre accu, qu'il affichait un design à la fois inélégant et peu pratique, qu'il n'offrait qu'un nombre limité d'applications, que ses verres étaient à l'état brut, etc.

Le gadget, qui permettait de réaliser des photos et vidéos sans se faire remarquer (!), enfreignait le droit au respect de la vie privée des gens et engendrait donc un comportement indésirable. Tellement même que ses propriétaires étaient qualifiés de... glassholes.

Les Google Glass avaient été introduites en 2012 par la directeur de Google, Sergei Brin. Il s'était dans ce but entouré d'une équipe de huit têtes pensantes dirigées par Chris O'Neill. Récemment du reste, O'Neill a démissionné pour s'occuper de l'appli de mémoire virtuelle Evernote.

La direction du 'Glass Department' est à présent entre les mains de Tony Fadell, le co-fondateur de Nest, une entreprise rachetée par Google, il y a un an et demi. Fadel a acquis pas mal d'expérience chez Apple.

En savoir plus sur:

Nos partenaires