Le team belge Demetex remporte le premier prix du 'CleanTech Challenge' international

05/05/15 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Datanews

Le team belge Demetex s'est vu remettre le premier prix lors du 'CleanTech Challenge' international à Londres. L'équipe multidisciplinaire de Louvain-la-Neuve a reçu 20.000 euros avec son idée d'une agriculture de précision.

Le team belge Demetex remporte le premier prix du 'CleanTech Challenge' international

© Demetex

Le CleanTech Challenge est une compétition d'entreprenariat qui stimule les étudiants du monde entier à créer des entreprises durables. Les équipes participantes sont d'abord mises sur la sellette dans le cadre d'une phase régionale.

C'est l'organisation estudiantine AFC Leuven qui a organisé cette phase préliminaire en Belgique. En tout, 21 équipes belges y ont pris part. Au terme de deux sessions de coaching et de sélections, 5 teams se sont affrontés pour empocher le droit de participer à la finale internationale à Londres.

Demetex, une équipe multidisciplinaire de Louvain-la-Neuve, l'a emporté avec son idée d'une agriculture de précision. Demetex développe une solution en vue d'améliorer l'efficience de la fertilisation des champs. Des caméras spécialisées installées sous un drone effectuent une analyse spectrale des végétaux. Cette analyse débouche sur l'utilisation d'une quantité optimale d'engrais, allant même jusqu'au niveau de la plante individuelle. De la sorte, l'agriculteur peut gagner en productivité, tout en utilisant moins de produits fertilisants.

La finale internationale du CleanTech Challenge a eu lieu à Londres. La London Business School (LBS) et l'University College London (UCL) organisent cette 'compétition' depuis 2009 déjà. Des équipes de Grande-Bretagne, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-Bas, d'Espagne et du Pakistan ont donné le meilleur d'elles-mêmes durant un 'bootcamp' de deux journées.

Ici encore, le team Demetex s'est révélé le plus fort de la compétition. L'équipe de Louvain-la-Neuve a raflé le premier prix d'une valeur de 20.000 euros. "Le team Demetex pourra utiliser à bon escient cette rentrée financière", explique Thomas Vyncke d'AFC Leuven.

"L'objectif final est de créer une véritable startup, mais il y a suffisamment d'argent pour réaliser encore quelques expérimentations avec des drones qui coûtent cher. Les 20.000 euros empochés par Demetex seront également utilisés pour effectuer la recherche préliminaire en vue de créer la petite entreprise."

En savoir plus sur:

Nos partenaires