La SNCB, victime d'une cyber-attaque

07/08/15 à 11:41 - Mise à jour à 13:18

Source: Datanews

Le trafic internet de la société des chemins de fer belges, la SNCB, est depuis mercredi soir fortement perturbé par une attaque de type 'distributed denial of service' (DDoS). Entre-temps, la plupart des problèmes sont résolu

La SNCB, victime d'une cyber-attaque

© Belga

Nombre de voyageurs ont éprouvé des difficultés pour consulter le site web de la SNCB et pour effectuer des paiements électroniques aux guichets et aux distributeurs automatiques de billets, via le site web et l'application mobile.

"Ce genre d'attaque fait en sorte que la connexion internet est surchargée", explique la porte-parole Frieke Neyrinck. Il ne s'agit donc pas d'une attaque en vue de dérober des données.

En raison des perturbations, aucun supplément n'était plus exigé des voyageurs qui prenaient le train sans titre de transport. Les voyageurs pouvaient cependant payer en espèces aux guichets et aux distributeurs automatiques de billets, là où c'était possible. Et dans le train, ils pouvaient payer en espèces ou avec leur carte de crédit.

"Le personnel en charge de l'IT et de la cyber-sécurité des chemins de fer a tout mis en oeuvre pour faire face à cette attaque", apprend-on encore à la SNCB. "A cette fin, il a aussi fait appel au cyber emergency team (CERT) fédéral.

Entre-temps, la plupart des problèmes semblent avoir été résolus. Les systèmes de paiement fonctionneraient de nouveau normalement. Seuls les distributeurs automatiques de billets accuseraient encore du retard.

(Belga, FT)

En savoir plus sur:

Nos partenaires