John Chambers effectue un pas de côté chez Cisco

05/05/15 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Datanews

John Chambers, une véritable légende technologique, renonce à son poste de CEO de Cisco Systems. Le 26 juillet, il sera remplacé par le directeur des ventes Chuck Robbins, un vieux serviteur de l'entreprise. Chambers gardera cependant sa fonction de président du conseil d'administration.

John Chambers effectue un pas de côté chez Cisco

© Cisco

Le directeur des ventes au niveau mondial de Cisco Systems, Chuck Robbins, sera chargé de faire de nouveau quelque peu progresser la société, à présent que la concurrence de petits éditeurs (de software) innovants s'intensifie toujours plus.

En 2012 déjà, Chambers avait laissé entendre que Chuck Robbins était l'un des candidats possibles à sa succession. Dix-sept années de bons et loyaux services chez le spécialiste américain des réseaux semblent à présent porter leurs fruits.

Chambers (65 ans) qui a, en l'espace de 20 années, permis à Cisco de devenir un véritable mastodonte enregistrant un chiffre d'affaires de 48 milliards de dollars, complète après Steve Ballmer (Microsoft) et Larry Ellison (Oracle) un joli top trois de dinosaures technologiques qui ont récemment transmis le flambeau à un collègue (voire à deux collègues dans le cas d'Oracle).

Cisco doit sa croissance à la vente de routeurs. Au cours du quart de siècle passé, l'entreprise a fourni les principaux éléments et composants techniques pour le réseau que nous connaissons et utilisons tous, à savoir internet. Au fil des années, Cisco a dû cependant lâcher du lest sur le marché du hardware, au profit de Juniper notamment. Depuis peu, le géant se concentre aussi sur la sécurité et sur l'internet des choses.

Cisco a évoqué le retrait de Chambers avant d'annoncer ses chiffres trimestriels le 13 mai prochain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires