Huawei mise sur la numérisation de l'Europe

17/06/15 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Datanews

Le marché européen est important pour Huawei. Le géant technologique de Shenzhen a donc tout intérêt à resserrer les liens avec ses partenaires européens.

Huawei mise sur la numérisation de l'Europe

© Frederik Tibau

Le message qu'Huawei a fait passer plut tôt cette semaine à partir de la capitale de la Bavière, Munich, était des plus clairs: l'entreprise technologique aime l'Europe et entend tout faire pour que ces sentiments soient réciproques. Comment les Chinois veulent-ils s'y prendre? Notamment en veillant à ce que l'Europe se numérise plus rapidement.

"Nous pouvons accélérer la numérisation sur le continent en matière d'infrastructures et d'applications", a expliqué William Xu, chief strategy marketing officer, aux nombreux invités. "A cette fin, nous collaborons étroitement avec nos clients, partenaires et les instituts de recherche."

Les Chinois ont continuellement fait référence à la quatrième révolution industrielle (Industry 4.0) qui va déferler sur nous et qui est une hot issue au pays d'Angela Merkel. Cette révolution consistera notamment en la numérisation rapide de notre société ('smart cities') et de notre économie ('smart factories').

Dans le cadre d'un processus de production numérique, tout communiquera avec tout: des robots aux bandes transporteuses et aux composants de produits. Il en résultera des unités de production plus efficientes, qui seront aussi plus économiques.

A la pointe

Comme l'Europe occupe encore et toujours une position de pointe dans la recherche scientifique et dans la production industrielle, le continent est, selon Huawei, parfaitement bien placé pour jouer le rôle de chef de file au niveau mondial dans Industry 4.0.

Faut-il ajouter qu'Huawei aimerait être un partenaire important pour cette révolution? "Notre stratégie peut être résumée en une stratégie 1-2-1", ajoute Xu. "Le premier '1' fait référence à une plate-forme IoT standardisée, le '2' porte sur les deux possibilités d'accès (fixe ou sans fil), et le second '1' renvoie à LiteOS, le système d'exploitation ultraléger d'Huawei permettant de commander petits appareils et gadgets."

Ces 15 dernières années, Huawei a ouvert 19 centres d'innovation (notamment en collaboration avec des opérateurs tels Deutsche Telekom, Vodafone et BT) et 18 centres R&D en Europe, ce qui représente en tout 1.200 emplois dans huit pays.

Un centre R&D de ce type ouvrira bientôt aussi ses portes à Louvain, à côté du bâtiment d'Option. C'est à partir de là qu'Huawei va superviser et supporter ses projets 5G européens.

Enfin, Huawei collabore aussi étroitement avec plus de 700 entreprises partenaires en Europe (Audi, SAP, Jawbone,...) et a négocié des relations de collaboration avec plus de 120 instituts académiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires