Tablette ou ultrabook? Asus Transformer Infinity

15/06/12 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Datanews

La guerre des tablettes continue...

Tablette ou ultrabook? Asus Transformer Infinity

En introduisant la marque Eee voici cinq ans, Asus a lancé une - véritable - révolution, celle du netbook. L'Eee 701 fut le premier netbook, qui a ouvert la voie à un nouveau marché, et qui a aussi permis l'introduction de produits proches, comme les ultrabooks et les tablettes. Avec le Transformer, Asus tente d'allier tout cela en un seul appareil.

La grande particularité du Transformer, c'est de se composer de deux parties : une tablette et un dock clavier détachable. L'idée, simple, semble géniale : la tablette seule servira aux usages nomades, rapides, ludiques et on y ajoutera le clavier pour les tâches bureautiques, permettant alors d'avoir une tablette et un netbook en même temps.

Quid des caractéristiques techniques? C'est assez solide : un processeur Tegra 3 Quadcore, 1 Go de RAM, 32 Go de stockage flash (extensible via microSD), deux capteurs photo/vidéo (2 mégapixels devant, 8 derrière), une sortie HDMI, un port USB et une batterie annonçant jusque 16 heures d'autonomie (avec le dock) Le tout tourne sous la dernière version d'Android, Ice Cream Sandwich (4.0). L'écran, capacitatif, mesure 10,1", avec une résolution Full HD (1920 X 1200). Le Transformer propose une connexion Wi-fi et Bluetooth, mais pas 3G, qui reste encore un avantage de la tablette à la pomme.

Justement, qu'en dire face à l'iPad? La comparaison objective est évidemment fort difficile, car il faut mettre de côté les aficionados de chaque système d'exploitation. A un point de vue technique, il est probable que les deux tablettes se valent, mais l'écran retina de l'iPad marque un point. Comme mentionné plus haut, ce Transformer est démuni de 3G, mais possède, pour un prix moindre, un espace de stockage plus important (si on y ajoute une carte microSD de haute capacité). Mais c'est bien entendu le dock clavier qui fait la différence : si l'usage attendu de la tablette est au moins partiellement bureautique, un "vrai" clavier sera toujours nettement plus confortable qu'un écran tactile.

Reste le prix. 599¤, le prix conseillé à sa sortie mi-juillet, est discutable, surtout compte tenu de l'arrivée prochaine de Windows 8 dont on dit beaucoup de bien pour les écrans tactiles, grâce à sa toute nouvelle interface Metro. On ne sait pas non plus si le produit sera mis à jour vers le nouvel Android Jelly Bean, qui devrait équiper la future tablette Google Nexus fabriquée par... Asus.

Difficile donc d'estimer la pertinence du Transformer Infinity à l'heure actuelle, surtout en termes de rapport qualité-prix. Ceci dit, si c'est exactement le produit que vous recherchez, alors, vous pouvez y aller sans vous poser trop de questions.

- Denis Blairon

En savoir plus sur:

Nos partenaires