Les écouteurs qui ne manquent pas d'air

18/05/11 à 07:50 - Mise à jour à 07:50

Source: Datanews

Les écouteurs que Asius Technologies met au point s'adaptent au conduit auditif.

L'avantage des écouteurs intra-auriculaires, c'est qu'ils sont les seuls à réellement isoler leur utilisateur du monde extérieur. Mais, pour que le son ambiant soit correctement filtré, il faut choisir les bons adaptateurs. Ces petites pièces, le plus souvent en caoutchouc, sont livrées en différentes tailles avec les écouteurs et, il n'est pas rare qu'il faille faire plusieurs essais avant d'être totalement satisfait. Et encore, certains d'entre nous ont parfois l'impression qu'il leur faudrait une taille intermédiaire. Trop petits, les adaptateurs empêcheront une bonne isolation phonique, trop grands, ils se révéleront rapidement inconfortables.


La solution pourrait bien venir de ces écouteurs équipés d'une membrane qui se gonfle jusqu'à atteindre toute la largeur du conduit auditif, ni trop, ni trop peu. Cela devrait permettre une bonne tenue des écouteurs et fournir une barrière efficace contre les sons extérieurs. Autre avantage du système gonflable : celui-ci réagissant à tout changement du volume de l'oreille, si vous mâchez un chewing-gum ou si vous vous mettez à chanter à tue-tête, les mouvements de votre mâchoire ne devraient pas déloger les écouteurs.


Mais, ce n'est pas tout, la petite membrane aurait aussi un effet sur la manière dont nos oreilles gèrent les sons qui lui sont envoyés. Notre système auditif se protège naturellement contre les sons agressifs qui lui sont transmis de manière directe. C'est le cas des écouteurs intra-auriculaires et c'est pour cela que l'on a tendance à augmenter le volume au risque d'endommager nos oreilles. L'utilisation des petites membranes gonflables permettrait de ne pas subir ce désagrément et donc, de profiter mieux de sa musique sans devoir pousser les décibels.


Les laboratoires de Asius Technologies annoncent devoir encore peaufiner leur invention et, aucune date de sortie ou prix ne sont encore connus.

En savoir plus sur:

Nos partenaires