La Chess Car adoucit les chocs

31/05/08 à 21:00 - Mise à jour à 20:59

Source: Datanews

La Chess Car est un concept de voiture qui a pour vocation de protéger les passagers des chocs violents lors d'une collision. C'est déjà l'une des préoccupations majeures des constructeurs actuels et les millions d'euros dépensés pour réaliser des tests grandeur nature permettent déjà de réduire sensiblement les blessures lors d'accidents.Mais, la voiture idéale ne se contenterait pas de réduire la déformation des matériaux ni d'adoucir les forces exercées lors d'un choc à grande vitesse, elle annulerait ces forces. C'est un peu le principe de ce concept dont la partie supérieure est séparée de la base. L'habitacle peut ainsi glisser d'avant vers l'arrière ou de gauche à droite. Cela permet, grâce à des capteurs, d'annuler le mouvement qui vous projettent en avant lors d'un contact de face ou du côté opposé lors d'un choc latéral.Puisqu'il s'agit d'un concept, difficile de savoir quelle technologie va permettre de déplacer la cabine suffisamment rapidement au moment de l'impact. Ni d'ailleurs quel système sera mis en place pour éviter que les deux modules ne se désolidarisent complètement et qu'ainsi, les passagers ne soient envoyés dans n'importe quelle direction. Pas la peine d'éviter le coup du lapin si c'est pour se retrouver, sans les roues, de l'autre côté de l'autoroute, face à un semi-remorque lancé à toute vitesse.Ce projet est signé par deux belges : [Frans Hegge] et Thijs van der Zanden.

La Chess Car est un concept de voiture qui a pour vocation de protéger les passagers des chocs violents lors d'une collision. C'est déjà l'une des préoccupations majeures des constructeurs actuels et les millions d'euros dépensés pour réaliser des tests grandeur nature permettent déjà de réduire sensiblement les blessures lors d'accidents.Mais, la voiture idéale ne se contenterait pas de réduire la déformation des matériaux ni d'adoucir les forces exercées lors d'un choc à grande vitesse, elle annulerait ces forces. C'est un peu le principe de ce concept dont la partie supérieure est séparée de la base. L'habitacle peut ainsi glisser d'avant vers l'arrière ou de gauche à droite. Cela permet, grâce à des capteurs, d'annuler le mouvement qui vous projettent en avant lors d'un contact de face ou du côté opposé lors d'un choc latéral.Puisqu'il s'agit d'un concept, difficile de savoir quelle technologie va permettre de déplacer la cabine suffisamment rapidement au moment de l'impact. Ni d'ailleurs quel système sera mis en place pour éviter que les deux modules ne se désolidarisent complètement et qu'ainsi, les passagers ne soient envoyés dans n'importe quelle direction. Pas la peine d'éviter le coup du lapin si c'est pour se retrouver, sans les roues, de l'autre côté de l'autoroute, face à un semi-remorque lancé à toute vitesse.Ce projet est signé par deux belges : [Frans Hegge] et Thijs van der Zanden.

Nos partenaires