Huawei Honor : une nouvelle offensive chinoise

21/05/12 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Datanews

Avec ZTE, Huawei est le fabricant chinois de smartphones qui monte. En attendant des modèles flirtant vers le haut de gamme, le Huawei Honor est sans doute le meilleur rapport qualité-prix du moment. Examinons ses caractéristiques.

Huawei Honor : une nouvelle offensive chinoise

Avec ZTE, Huawei est le fabricant chinois de smartphones qui monte. En attendant des modèles flirtant vers le haut de gamme, le Huawei Honor est sans doute le meilleur rapport qualité-prix du moment. Examinons ses caractéristiques.

Le ZTE Blade, distribué en Belgique par Mobistar sous le nom de San Francisco, avait beaucoup fait parler de lui lors de sa sortie l'an dernier. En cause, son rapport qualité/prix fantastique, notamment grâce à son écran qui n'avait rien à envier au haut de gamme de l'époque, et une communauté de développeurs très active qui palliait au manque de réactivité du fabricant chinois en terme de mises à jour (vendu sous Android 2.1 Eclair, il est maintenant disponible sous toutes les versions, y compris Ice Cream Sandwich). Huawei est l'autre grande marque chinoise, et l'Honor son modèle entrée de gamme... with a twist.

Extérieurement, une fois de plus, il ressemble... à un autre smartphone. On notera l'écran 4" (480 X 854), les trois boutons physiques classiques Android (avec un quatrième ajouté, pour la recherche) et un capteur photo 8 MP avec flash. À l'intérieur, il tourne sous un processeur Qualcomm Snapdragon MSM8555T de 1,4 Ghz, loin évidemment des multi-core de la concurrence haut de gamme, mais quand on voit ce que le Blade pouvait faire avec un 600 Mhz, il y a de l'espoir. On ajoutera une mémoire interne tout à fait décente de 4 Go (avec port MicroSD permettant donc d'en ajouter au moins 32), 512 Mo de RAM et une batterie de 1900 mAh, ce qui devrait être suffisant pour couvrir un usage normal pendant plus d'une journée, selon les premiers retours.

Pas encore d'Ice Cream Sandwich pour l'Honor, il tourne sous Gingerbread 2.3.6. Cependant, Huawei a promis une mise à jour pour cet été, affaire à suivre. Niveau interface, Huawei a décidé de suivre le chemin d'HTC notamment en ajoutant à Android une surcouche, appelée aHome. Moins développée que Sense, elle en reste assez intéressante, et permet de faire sortir du lot l'appareil, surtout en comparaison avec les autres smartphones d'entrée de gamme.

Les premiers retours sont assez positifs, mettant surtout en évidence l'autonomie, bien entendu le rapport qualité/prix excellent (on peut trouver l'appareil pour environ 250¤) et les performances dignes d'un smartphone plus cher que celui-ci. Par contre, il semble que l'appareil photo n'est pas à la hauteur de ses 8 MP, ce qui est malheureusement toujours une des faiblesses principales des smartphones abordables.

Huawei fournit donc au marché son premier vrai smartphone compétitif d'entrée/milieu de gamme, et ne compte pas s'arrêter là : on attend avec impatience son fleuron, le quad-core Ascend D, qui devrait débarquer en juillet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires