Du ciel en enfer et retour

10/09/10 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Datanews

Voici 3 ans, Jan Callewaert sortait son livre 'Van de hemel naar de hel en weer terug', où il présentait une théorie intéressante.

Du ciel en enfer et retour

Voici 3 ans, Jan Callewaert sortait son livre 'Van de hemel naar de hel en weer terug', où il présentait une théorie intéressante.

En bref, il estime que la civilisation est née en Orient, en Chine plus précisément, avant de s'étendre vers l'Occident. D'abord en Eurasie, puis en Europe occidentale et, enfin, en Amérique. Aujourd'hui, elle serait revenue à son point de départ en Orient. Voilà pourquoi la Chine se retrouve dans la cour des grands, à savoir les pays les plus riches et les plus influents. A l'époque, au printemps 2007, Callewaert n'avait peut-être pas imaginé que l'invasion chinoise serait si dévastatrice. La Chine, encore et toujours la matrice du monde, n'a cessé d'assimiler la notion de 'copyright' à celle de 'right to copy'. Mais comme leurs dirigeants sont intelligents et rusés, Huwai et ZTE ont réussi en peu de temps à conquérir une assez belle part de marché.

Callewaert a raison quand il dit que l'Europe ouvre toutes grandes ses portes aux fabricants chinois, alors que les Etats-Unis cadenassent tout, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité. Neelie Kroes et Karel De Gucht, commissaires européens, ont écouté les doléances d'Option, ont aimablement acquiescé, mais demeurent muets dans le confort de leur mandat grassement rétribué.

Les opérateurs télécoms portent aussi une lourde responsabilité en sous-traitant leurs réseaux complets à des fournisseurs chinois bon marché. Reste à voir quand leurs réseaux se planteront sous le poids du trafic de données mobiles. Peut-être est-ce en partie pourquoi ils rechignent jusqu'ici à promouvoir les applications de données mobiles? A quand d'ailleurs les premières subventions pour les smartphones chez Proximus, Mobistar et Base? Tous trois sont paralysés de crainte. Il serait particulièrement dommage qu'une magnifique entreprise comme Option soit vendue ou, pire encore, disparaisse. La Belgique, aussi bien la Wallonie, Bruxelles que la Flandre, se doit de dorloter ses entrepreneurs, dans les bons comme dans les mauvais jours, dans le ciel comme en enfer. Il y a toujours un retour possible.

En savoir plus sur:

Nos partenaires