Dimension Data analyse les données numériques du Tour de France

30/07/15 à 12:23 - Mise à jour à 12:23

Source: Datanews

Ces derniers jours, le fournisseur de services IT Dimension Data a traité et analysé un très grand nombre de données provenant de ce qu'on appelle les 'trackers' installés sous la selle des coureurs du récent Tour de France.

Dimension Data analyse les données numériques du Tour de France

© REUTERS

A présent que le Tour a pris fin, l'entreprise présente un résumé des données mesurées, traitées et analysées tout au long des 21 étapes.

L'équipe technique de Dimension Data a traité entre quatre et six millions d'enregistrements par étape. Les données permettent de connaître les points forts du Tour de cette année. C'est ainsi que la vitesse maximale mesurée dans un sprint a été de 78,48 kilomètres/heure, atteinte par le coureur John Degenkolb durant la cinquième étape.

La vitesse moyenne mesurée des coureurs tout au long des 21 étapes a été de 38,34 kilomètres/heure, alors que la vitesse moyenne supérieure durant une étape s'est établie à 55,45 kilomètres/heure (1ère étape). Quant à la vitesse moyenne mesurée la plus basse, elle fut de 28,94 kilomètres/heure (19ème étape).

Les coureurs ont effectué 59,556 dénivelés tout au long des 58 cols répertoriés, indique encore Dimension Data, ce qui correspond à quelque 6,7 fois le Mont Everest. Encore un résultat amusant: l'équipe d'analyse de Dimension Data a calculé que les coureurs du Tour de France ont brûlé conjointement quelque 23.940.000 kilocalories, ce qui correspond à 85.807 hamburgers environ.

Le site web Tour de France BETA livetracking a attiré plus de 660.000 visiteurs pendant les trois semaines que cet événement sportif a duré. L'entreprise considère ce nombre comme un résultat prometteur pour une première année.

En savoir plus sur:

Nos partenaires