Des directrices IT empochent des millions de dollars

03/02/15 à 14:34 - Mise à jour à 15:25

Source: Datanews

Malgré le fait que dans leurs entreprises, d'importantes réorganisations ont (eu) lieu, les directrices tant d'IBM que de HP ont eu droit l'année dernière à des salaires s'exprimant en millions de dollars.

Des directrices IT empochent des millions de dollars

© Asa Mathat / Fortune Live Media (CC)

Virginia Rometty, CEO d'IBM, a reçu pour ses prestations en 2014 plus de 10 millions de dollars. Voilà ce qui ressort des données remises à la Securities and Exchange Commission (SEC), le contrôleur américain du trafic d'effets, et relayées par the Register.

Rometty et d'autres membres de la haute direction d'IBM ont empoché des millions de dollars l'année dernière et ce, malgré le fait que l'entreprise ait enregistré des chiffres décevants pendant onze trimestres successifs et que sa part de marché régresse depuis pas mal de temps déjà. La CEO d'IBM a en 2014 reçu un bonus de 3,6 millions de dollars sur son compte en banque. En 2013, elle avait encore refusé son bonus en raison des résultats décevants, mais cette année, elle a manifestement changé d'avis. Ce bonus est venu s'ajouter à son salaire annuel d'1,6 million de dollars et à un incitant de pas moins de 5 millions de dollars. En tout, sa rémunération a donc été de plus de 10,2 millions de dollars.

En recul quand même

Rometty a en plus reçu des actions d'une valeur de 13,3 millions de dollars, mais celles-ci ne pourront être réalisées qu'en 2018, si les quotas de vente fixés sont atteints. Par ailleurs, Rometty a fait marche arrière par rapport à 2013, lorsqu'elle avait reçu une rétribution totale de 13,9 millions de dollars. A l'époque, il était notamment question d'1,5 million de dollars en salaire et de 11,7 millions de dollars en options d'actions.

Les autres directeurs d'IBM ont aussi... roulé sur l'or l'an dernier. C'est ainsi que Martin Shroeter, Steve Mills et John Kelly ont reçu chacun un salaire de quelque 723.000 dollars, un bonus en cash de 747.000 dollars, plus d'autres bonus d'un montant moyen de 976.000 dollars.

Des plaintes sur le lieu de travail

Les énormes salaires de la direction d'IBM sont douloureusement ressentis, du fait que l'entreprise se trouve actuellement au beau milieu d'une gigantesque réorganisation, durant laquelle, selon Forbes, plus de 100.000 emplois disparaîtraient. Et ce, même si IBM parle de 'rumeurs ridicules'. L'entreprise réserve pourtant cette année un montant de 580 millions de dollars pour couvrir les coûts de sa réorganisation. Les salaires élevés de la direction ont provoqué des plaintes dans les usines d'IBM. Des collaborateurs mécontents ont fait part de leurs frustrations sur divers blogs et forums américains, selon The Register.

HP est tout aussi large avec sa direction

Une autre responsable IT, Meg Whitman de HP, a vu son salaire nettement augmenter en 2014. En 2013, elle touchait encore le salaire symbolique d'1 dollar, mais avec tous les bonus et autres actions, son total atteignait quand même encore 17,6 millions de dollars. En 2014, sa rémunération a grimpé à 19,6 millions de dollars, comme il ressort des documents rendus publics hier et relayés par le Wall Street Journal.

Son salaire a surtout crû grâce aux bonus et aux options d'actions. Des nouvelles phases d'actions sont du reste prévues au planning en mars et en décembre de cette année.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires