CYOD : plus de liberté, mais en toute sécurité

Le " Bring Your Own Device " (BYOD) s'accompagnait cependant de nombreux défis, non seulement en termes de sécurité, mais aussi en termes de support, de logistique et de RH. Le " Choose Your Own Device " (CYOD) offre une alternative pratique.

CYOD : plus de liberté, mais en toute sécurité

Avec le CYOD, le collaborateur peut choisir parmi une sélection minutieuse d'appareils, ce qui facilite grandement la sécurisation des appareils et du réseau, le support technique et l'administration RH. Une telle stratégie d'achat ICT se prête à merveille à un appareil comme le HP EliteBook x360. Le postulat de départ est simple : pourquoi le collaborateur s'évertuerait-il à garder son propre appareil si son employeur lui fournit un EliteBook x360 ?

Le résultat ? Le collaborateur est conquis, tout comme le CIO, qui est désormais capable d'éliminer intelligemment les risques inutiles que présente le " full BYOD ". Comment la marque HP surfe-t-elle sur le principe du CYOD ? En proposant l'EliteBook x360, un appareil qui convient à tous les segments. Le convertible est destiné tant à l'utilisateur professionnel qu'au particulier exigeant. Le HP EliteBook x360 est à la fois un portable professionnel, une tablette, un écran pour regarder des films et des séries (en 4K), un écran de présentation, etc.

Partager

Aujourd'hui, deux appareils vendus sur trois sont des ordinateurs portables.

Sur le marché professionnel, la tendance a longtemps été aux ordinateurs fixes. Cette situation a cependant radicalement changé. Aujourd'hui, deux appareils vendus sur trois sont des ordinateurs portables. Cette évolution est liée à la mobilité des collaborateurs et à leur nouveau mode de travail, selon lequel ils n'utilisent plus seulement leur appareil au bureau, mais aussi à domicile, chez des clients ou en déplacement. L'évolution de la technologie joue, elle aussi, un rôle. La puissance de calcul et la vitesse d'un ordinateur portable ne sont plus forcément inférieures à celles d'un ordinateur de bureau.

HP a conçu l'EliteBook x360 dans une optique de mobilité. En l'absence de réseau Wi-Fi, l'utilisateur peut établir une connexion en ligne en insérant une carte SIM à l'emplacement prévu à cet effet. Le nouveau mode de travail repose en grande partie sur les téléconférences. La technologie HP Noise élimine les bruits de fond incommodants. Le portable intègre, d'ailleurs, des hot keys (touches dédiées) liées à l'utilisation de Skype For Business. Et quid de la qualité du son ? Il n'y a rien à redire. L'EliteBook x360 ne déçoit pas non plus après les heures de travail : les haut-parleurs signés Bang & Olufsen dont il est équipé optimisent la musique que vous écoutez et les films que vous regardez.

Partager

La vieille " boîte grise " d'hier ne suffit plus.

HP avance également un autre argument non négligeable dans le cadre du CYOD : le HP EliteBook x360 n'est pas gris, mais asteroid silver. " Un choix bien réfléchi ", affirme Koen Van Beneden, General Manager Personal Systems chez HP, dans Trends Style. " La sécurité et la fiabilité sont certes les principales priorités des utilisateurs business, mais l'importance du design gagne du terrain. " Les " millenials " sont très attentifs à ce point. Ils souhaitent un ordinateur chic et élégant. La vieille " boîte grise " d'hier ne suffit plus. " Si le département ICT de leur entreprise ne tient pas compte de ce facteur, ils continueront à apporter leur propre portable au travail. Ce qui ne fera pas l'affaire du CIO, bien conscient que l'entreprise court un risque de cyber-attaque plus élevé si tous les collaborateurs utilisent un ordinateur différent et souvent mal sécurisé. À la demande de spécialistes ICT issus de plusieurs grandes entreprises, nous avons trouvé le juste milieu entre convivialité, performance, sécurité et design. "

Le résultat ? Un HP EliteBook x360 doté d'un remarquable châssis en aluminium brossé effet diamant et d'un écran HD Gorilla Glass, le tout dans une configuration monobloc. Le clavier rétroéclairé, le pad tactile et le stylet optionnel viennent compléter l'ensemble. L'appareil est également solide. HP l'a soumis à une série de tests rigoureux, en le laissant tomber, en l'exposant à des températures extrêmes ou encore en le secouant vivement dans tous les sens. Ces tests révèlent que l'EliteBook x360 peut, dans tous les cas et jour après jour, être emporté au bureau, en visite chez un client, en avion et, pourquoi pas, en vacances.

Sécurité sous contrôle

Une politique CYOD permet au CIO de garder le contrôle sur les risques liés à la sécurité. Il convient, pour ce faire, de n'intégrer que des appareils sûrs dans la sélection proposée aux collaborateurs. C'est également ce à quoi aspire pleinement HP avec l'EliteBook x360. La " Multi-Factor Authentication " (MFA) fait appel à la reconnaissance faciale, de l'iris et des empreintes digitales : seul l'utilisateur légitime peut accéder à l'appareil. Pour éviter que l'écran soit exposé aux regards indiscrets, HP a équipé l'EliteBook x360 d'un écran de confidentialité Sure View. Ce système assombrit la dalle lorsqu'on la regarde de côté : vos voisins ne voient donc pas le contenu de l'écran quand vous êtes en train ou au bureau. Si l'appareil détecte une tentative de piratage, HP SureStart réinitialise automatiquement le BIOS.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos