Dries Buytaert
Dries Buytaert
Dries Buytaert est la force motrice de l'entreprise Drupal et le co-fondateur d'Acquia.
Opinion

15/06/16 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

D'un web basé 'pull' vers un web basé 'push'

Dries Buytaert (Drupal, Acquia) estime que le web va profondément changer au cours de la décennie à venir. "Pourquoi chercherait-on encore des informations?", se demande-t-il.

D'un web basé 'pull' vers un web basé 'push'

© iStock

Avant que le web puisse se déployer entièrement, je suis convaincu qu'il y devra y avoir au cours des dix prochaines années une révision substantielle des architectures et des plates-formes.

Le système web actuel est 'pull-based', ce qui veut dire que nous visitons les sites web ou nous téléchargeons des applications mobiles. L'avenir appartient cependant au 'push-based', par lequel le web viendra à nous. La prochaine décennie, nous serons les témoins du passage d'un web 'pull-based' vers un web 'push-based'. Une fois ce 'grand bouleversement' terminé, le web, tel que nous le connaissons aujourd'hui, s'estompera, comme notre alimentation en eau et en électricité.

A l'avenir, ce seront les contenus, produits et services qui vous trouveront et plus l'inverse. Puma vous informera alors qu'il est temps que vous achetiez une nouvelle paire de chaussures, et Marriott vous montrera ses chambres disponibles, si vous avez manqué votre vol.

Nous ne visiterons plus un site web comme aujourd'hui, mais nous recevrons de manière proactive des renseignements pertinents et serons invités à agir. La principale fonction du web sera alors de nous tenir informés de ce qui se passe ou de ce que nous jugeons important, au lieu que nous recherchions tout cela par nous-mêmes.

Facebook et Flipboard sont des précurseurs et donc de bons exemples de ce que sera ce genre de système basé 'push'. Facebook vous envoie ('pushes') une profusion d'informations personnalisées, qui est composée de telle que sorte que vous sachiez comment vont vos amis et membre de votre famille. Vous ne devez plus vous-même faire la démarche ('pull') de demander comment ils vont.

Flipboard change pour sa part la façon dont nous appréhendons le contenu en collectant ce qu'il y a de mieux sur le web sur base de nos propres centres d'intérêt. Il pousse alors le contenu pertinent et intéressant dans notre direction, ce qui fait que nous ne devons plus nous-mêmes rechercher des infos auprès de différentes sources.

Pensons à l'amplification des expériences donnant la priorité aux notifications: le système de notifications de notre smartphone nous envoie une foule d'informations pertinentes. Depuis peu, ces notifications sont interactives, ce qui fait que l'on peut s'enregistrer pour un vol, sans devoir ouvrir l'appli de voyage, et que l'on peut acheter un produit, sans devoir visiter le site web.

Ce que veulent les gens, c'est pouvoir consulter facilement l'information au lieu de devoir se donner la peine de la trouver. Cela leur épargne du temps et de la peine. A long terme, la facilité d'emploi prend toujours le dessus. Dans la plupart des cas, 'montre-moi ce que je veux' s'avère plus utile que 'je tente ma chance et je vois ce que je peux trouver'.

Partager

Le web, tel que nous le connaissons aujourd'hui, s'estompera, comme notre alimentation en eau et en électricité

Avec un peu de fantaisie, vous pouvez aisément vous imaginer comment ce genre d'expérience va pouvoir s'étendre à d'autres recoins du web. Comme l'e-commerce fonctionne actuellement, il n'y a guère de différence avec la visite de différents magasins physiques ou le passage en revue de centaines de biens dans un centre commerciaux. Mais en réalité, nous ne devrions pas avoir trop de difficultés à trouver ce que nous cherchons.

Dans un monde qui est 'push-based', nous devrions pouvoir nous retrouver affalés dans un fauteuil comme dans lors d'un défilé de mode. Les tenues présentées pourraient provenir de centaines de marques en ligne différentes, mais la gamme serait adaptée à nos besoins, à notre taille, à notre style et à notre budget.

Lorsque ce 'grand bouleversement' sera terminé, les grandes surfaces et centres d'achats fermeront définitivement leurs portes. Il ne subsistera plus que des services vestimentaires personnalités tels Trunk Club et Stitch Fix.

Dans dix ans, lorsque nous jetterons un coup d'oeil dans le rétroviseur, nous reconnaîtrons que la découverte 'search-based' de contenu était dépassée. Aujourd'hui, l'utilisateur doit se donner la peine de dénicher un contenu pertinent en entrant directement l'URL ou en imaginant des commandes de recherche complexes. Les expériences 'pull-based' n'auront peut-être pas complètement disparu, mais les expériences 'push-based' seront fortement privilégiées, après avoir démontré qu'elles sont nettement plus efficientes.

Beaucoup parmi vous éprouveront certes des difficultés (au début), mais finalement, l'idée 'push' l'emportera sur l'idée 'pull'. Les soins de santé connaîtront du reste ce genre de transformation 'pull' vers 'push'. Au lieu de nous rendre chez le médecin, nous disposerons en ligne du matériel et des applications qui permettront un autodiagnostic.

Les appareils portables, tels des 'traceurs d'activité', n'en sont qu'au début d'une longue innovation et offriront des tas de possibilités intéressantes dans le secteur des soins de santé. L'enseignement, assisté web, connaîtra lui aussi le même changement. Pourquoi irait-on encore à l'école, alors qu'une formation personnalisée viendrait à nous?

Nous n'en sommes donc qu'au commencement d'une mutation qui reliera deux types d'économie extrêmement différents. Avant, il s'agissait d'une économie 'push', qui tentait d'anticiper les besoins des consommateurs, qui créait des produits standardisés et génériques et les lançait sur le marché via des canaux de distribution et du marketing à l'échelle mondiale.

Ensuite, il y aura l'économie 'pull' qui, au lieu de créer des produits standardisés, offrira au consommateur à la demande des produits et des services conçus sur mesure par le biais de relations un-à-un et d'expériences personnelles.

Ce nouveau modèle représentera un profond changement pour nombre de modèles d'entreprise existants: publicité, moteurs de recherche, magasins d'applis, vendeurs en et hors ligne, etc. Pour les intermédiaires comme les vendeurs en ligne ou les moteurs de recherche, le 'push-based' signifiera surtout qu'ils ne risqueront plus de servir de médiateur, puisque l'utilité de la chaîne de distribution diminuera.

Nous sommes à l'aube d'un puissant retournement qui va en grande partie dématérialiser et démonétiser le système web actuel. Pour beaucoup d'entreprises, ce ne sera peut-être pas plus facile, mais cela va sans aucun doute faciliter et améliorer la vie des consommateurs à l'échelle mondiale.

Nos partenaires