Souriez ! Votre visage trahit votre profil d'emploi

26/04/17 à 09:00 - Mise à jour à 24/04/17 à 16:19

TalentTester est une nouvelle plate-forme en ligne permettant de vérifier si un candidat convient à votre société. Avec comme spécificité l'analyse de personnalité basé sur la caractérologie.

Souriez ! Votre visage trahit votre profil d'emploi

Après une longue carrière chez Orqua, Nancy Steels fonde en 2013 le bureau de sourcing et de chasseur de têtes AsecrIT qui sera revendu en 2015 à Brainbridge. " J'ai déjà analysé de très nombreux profils au fil de ces années. Avec une constante : votre feeling peut parfois vous trahir complètement ", explique la fondatrice de TalentTester.

Avec TalentTester, elle espère pouvoir corriger ce feeling avant même le recrutement. " Chez AsecrIT déjà, nous avions mis au point un système permettant de cartographier la personnalité du candidat. Entre-temps, nous y avons ajouté une série de questions susceptibles d'évaluer le comportement de l'individu. Et le système peut éventuellement être enrichi d'évaluations ", dixit Steels.

Caractérologie

Mais la véritable spécificité de TalentTester est de procéder à une analyse de personnalité en profondeur sur base de la caractérologie. " Cet outil scientifique est déjà déployé depuis un certain temps avec succès en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, mais nous sommes pour l'instant les premiers en Belgique", affirme Nancy Steels.

La caractérologie est utilisée depuis longtemps pour analyser la personnalité de l'homme. " Mais c'est nettement moins évident dans les RH, certainement dans notre pays, considère Steels qui se dit convaincue que TalentTester pourra ainsi faire la différence. L'aspect extérieur du corps du candidat, la forme de crâne et du visage en disent long sur la personnalité. L'analyse de ces données permet de mettre à jour certains éléments, de vérifier si la personne convient à l'entreprise et d'avoir ainsi une image la plus précise possible du candidat. Combinée à des évaluations, cette approche donne d'excellents résultats qui nous permettent d'être quasiment certains d'atteindre une adéquation parfaite."

Le choix de l'ordinateur?

Le choix appartiendrait-il donc à l'ordinateur?" Non, il va de soi que des évaluations et des interviews sont encore nécessaires, mais ce système permet de faire une première sélection rigoureuse, ce qui représente une aide précieuse pour le département RH, estime Steels. Devoir analyser moins de candidats et avoir un meilleur taux d'adéquation : voilà qui réduit les coûts et augmente les chances de rendement lors d'un recrutement."

Nancy Steels dirige TalentTester en collaboration avec son amie de coeur Tine Boons. Nancy peut faire valoir 17 ans d'expérience en RH, tandis que Tine a entamé sa carrière dans le secteur des soins de santé. Les deux associées ont entre-temps décroché un mastère en psychognomie, en pathophysiognomie et en physiognomie.

Avec TalentTester, Steels quitte pour la première fois le secteur ICT traditionnel." Nous visons d'autres secteurs, types d'entreprises et personnel, qu'il s'agisse de petites PME, de grandes entreprises, d'ouvriers, de CEO : tout le monde peut être client chez nous", souligne Steels, avant d'enchaîner: "Notre approche de la caractérologie est nettement moins chère que de simples évaluations traditionnelles sur un beaucoup plus grand nombre de candidats."

Qu'en est-il en réalité ?

La caractérologie de TalentTester se base sur la crânologie, la morphospychologie et l'embryologie, soit des théories faisant l'objet de multiples discussions éthiques et ethniques. Elle fut utilisée au fil du temps à bon et à mauvais escient pour cataloguer les individus. Ainsi, les nazis ont fait appel à ces techniques pour déterminer si une personne appartenait ou non à la race arienne. Entre-temps, la plupart des scientifiques ont abandonné la phrénologie, une théorie selon laquelle les bosses du crâne d'un être humain reflètent son caractère. Le développement de la psychanalyse par Freud et consorts a signé l'arrêt de mort de cette théorie. Au 20e siècle, le prêtre belge Paul Bouts a mené des travaux scientifiques sur la phrénologie et a jeté les bases de ce qui deviendrait la 'psychognomie', une nouvelle technique susceptible de déterminer le caractère d'une personne en combinant la phrénologie, la graphologie et la physionomie. TalentTester utilise ces techniques, associées à la science du visage et à la physiognomie pour comprendre comment les renflements, les décolorations et les modifications de tissu peuvent trahir certaines affections - un domaine auquel se sont également intéressés Paul Bouts et Karlheinz Raab. Reste qu'aucune preuve scientifique tangible n'est venu à ce jour étayer cette théorie.

Nos partenaires