Pieter Abbeel lance sa propre entreprise AI

07/11/17 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: New York Times

Le Belge Pieter Abbeel quitte OpenAI pour créer sa propre petite entreprise dans la Silicon Valley. Il entend mettre en pratique son expertise dans l'intelligence artificielle en développant des robots capables d'apprendre à effectuer des tâches humaines. Voilà ce qu'on peut lire dans The New York Times.

Pieter Abbeel lance sa propre entreprise AI

© Noah Berger

Pieter Abbeel (39 ans) a terminé des études d'ingénieur civil à la KU Leuven et a décroché son doctorat en sciences informatiques à l'université de Stanford, après quoi il a travaillé à l'université de Berkeley. Cet été, il a rejoint OpenAI, le laboratoire d'Elon Musk, qui procède à de la recherche sur l'intelligence artificielle.

Mais à présent, le voici qui referme la porte derrière lui pour lancer sa propre entreprise et ce, conjointement avec les chercheurs d'OpenAI Peter Chen et Rocky Duane, ainsi qu'avec Tianhao Zhang, ex-chercheur chez Microsoft.

Dans le domaine de l'apprentissage machine, toujours plus d'experts délaissent la phase de la recherche, parce qu'ils estiment qu'il est temps de mettre l'intelligence artificielle en pratique. "Il en va de même pour nous", déclare Abbeel au New York Times.

Apprendre en imitant

Sa startup, baptisée Embodied Intelligence, se focalisera surtout sur le 'reinforcement learning'. Cette composante de l'apprentissage machine s'inspire de la psychologie comportementale et apprend aux machines des tâches humaines sur une base 'essai-erreur' ('trial-and-error').

En outre, les machines peuvent également apprendre des tâches en observant les gestes humains. C'est ainsi que le New York Times cite l'exemple d'un robot à deux bras capable de saisir des tuyaux en plastique. Pieter Abbeel effectue le travail, tout en portant un casque VR et des capteurs de mouvements, après quoi le robot peut l'imiter sur base de ces données. Précédemment déjà, Abbeel avait appris à des robots à replier des essuie-main.

Amplify Partners, une société d'investissement de la Silicon Valley, a injecté 7 millions de dollars dans la nouvelle startup.

Nos partenaires