Le CEO de Xylos tire sa révérence au bout de 14 ans

29/06/18 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Datanews

Luk Denayer a été pendant quatorze ans directeur général de Xylos. Mais aujourd'hui, le temps est venu, selon lui, de relever un nouveau défi professionnel.

Le CEO de Xylos tire sa révérence au bout de 14 ans

Luk Denayer. © Xylos

Dans les résultats annuels de 2017 (l'exercice se clôturant fin mars), Xylos a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 30 pour cent à 40 millions d'euros. L'année dernière, Xylos avait encore investi dans l'entreprise IoT Bagaar, laquelle, à son tour, a repris Productize. Et ce mois-ci, Xylos a ouvert un bureau à Gand. Il n'empêche que Luk Denayer a décidé de quitter Xylos. "Le business se porte bien, tous les paramètres sont au vert. Le navire suit le cap, et nous disposons d'un équipage entreprenant et plein d'allant. Pour moi, c'est le moment opportun pour entreprendre quelque chose de nouveau", explique Denayer dans une réaction à Data News. Il ne sait pas encore ce que ce sera: "En tout cas pas une année sabbatique. Je vais d'abord bien terminer mon trajet actuel, afin d'assurer la continuité pour les clients. Ensuite, je vais prendre un peu de recul avant de passer à l'action."

Denayer peut s'enorgueillir d'un joli parcours. Ces dix dernières années, le chiffre d'affaires de Xylos a quasiment triplé, et l'entreprise occupe à présent 270 personnes. Cette année encore, le groupe souhaite engager 50 nouveaux collaborateurs. Sous sa direction, une marque d'e-learning (Neo), une agence de développement d'applis (IntoApps) et un spécialiste en communications unifiées (Inia) sont venus s'ajouter. En investissant dans Bagaar, l'entreprise cible désormais aussi l'internet des objets ('Internet of Things'). Denayer parle d'une organisation 'multimarques'. Le plan tri-annuel 2021 prévoit en outre de l'espace pour une poursuite de la croissance à la fois organique et non-organique.

Ludo Wijckmans (ex-Microsoft), administrateur, accompagnera la transition jusqu'à ce qu'un nouveau managing director soit nommé. Wijckmans siège aussi au sein du conseil d'administration d'AXE Investments, qui fait partie de l'AXE Group avec Ahlers et Xylos. Dans une précédente vie, il a déjà dirigé Xylos et ce, jusqu'en 2004.

Nos partenaires