John Myklebust quitte Belgacom

08/09/11 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Datanews

Suite au départ de John Myklebust, le Groupe Belgacom perd encore l'un de ses directeurs.

John Myklebust quitte Belgacom

Suite au départ de John Myklebust, le Groupe Belgacom perd encore l'un de ses directeurs.

John Myklebust, qui a autrefois travaillé chez Telindus, était depuis 2010 director datacenter, cloud & applications de l'Enterprise Business Unit de Belgacom. Dans cette fonction, il avait en charge toutes les activités 'datacenter' de Belgacom. Juste avant l'été, Belgacom avait cependant regroupé toute ses activités 'cloud' dans BeCloud, une nouvelle division qui, au sein de Belgacom, est aujourd'hui responsable de la gestion et du développement de solutions 'cloud' bout à bout: de la commande à la facturation. C'est Walter Van Uytven, directeur de Belgacom Bridging ICT, qui supervise aussi BeCloud. Peu après, l'on a appris que BeCloud a depuis lors conclu des partenariats avec Dacentec et Awingu, deux jeunes entreprises spécialisées dans le nuage et les centres de données et issues de l'incubateur de Kristof De Spiegeleer, Incubaid.

Myklebust ne souhaite guère épiloguer sur la raison exacte de son départ, mais il est manifeste qu'il s'agit au départ d'une divergence de vision à propos du développement de la stratégie 'cloud'. Il n'empêche que Myklebust se montre satisfait du parcours qu'il a accompli chez Belgacom. C'est en 2005 qu'il quitta Telindus pour occuper la fonction de business consultant manager au sein du Groupe Belgacom. En 2007, il y fut nommé business innovation manager. Depuis 2010, il y était director datacenter, cloud & applications. Avant d'être actif chez Telindus, il avait acquis quasiment 6 années d'expérience chez HP (Compaq) en tant que manager de la division stockage. Myklebust va à présent rechercher de nouveaux défis à relever, de préférence dans le même contexte du nuage. "Le 'cloud' me passionne vraiment, et j'ai le sentiment qu'il y a là encore beaucoup de choses à faire", déclare-t-il.

En savoir plus sur:

Nos partenaires