Belnet passe à la vitesse supérieure

29/05/15 à 14:01 - Mise à jour à 14:00

Source: Datanews

Belnet, le réseau de recherche national belge, va cet automne renouveler son réseau IP. Les universités, écoles supérieures, instituts de recherche et pouvoirs publics disposeront ainsi de connexions plus rapides et de services réseautiques plus efficients.

Belnet passe à la vitesse supérieure

© Belnet Digital Footprint

Après la rénovation de l'équipement optique, l'année dernière, Belnet va cet automne remplacer les routeurs de ses 'Points of Presence', à savoir les noeuds du réseau de recherche belge.

Les nouveaux routeurs seront nettement plus puissants et supporteront un nombre quasi illimité d'interfaces 10G. "En outre, nos clients pourront bientôt aussi acquérir un accès internet 100G et une bande passante de recherche (inter)nationale 100G, une primeur en Belgique", déclare Jan Torreele, directeur de Belnet.

Belnet investira plus de 2.250.000 euros dans le nouveau matériel. Le projet a été attribué par le biais d'une adjudication européenne à SecureLink, qui assumera le rôle d'intégrateur. C'est principalement le design sophistiqué du réseau et le support professionnel qui auraient fait pencher la balance en faveur de SecureLink. L'équipement proprement dit sera fourni par Juniper Networks.

Actuellement, Belnet dispose d'un réseau IP à modèle à couches, où l'ensemble du trafic doit transiter par les routeurs centraux à Bruxelles. Avec le nouveau réseau décentralisé, tel ne sera plus le cas. Grâce aux nouvelles connexions plus rapides et plus fiables, les universités et centres de recherche, qui travaillent souvent à des projets très intensifs en données, pourront compter sur plus de continuité et de performances.

Pour les organisations connectées, la nouvelle infrastructure IP permettra aussi un accès plus efficient aux services réseautiques de Belnet. Le nouveau réseau sera développé de telle sorte que Belnet puisse à l'avenir proposer des services SDN et NFV.

"Nos clients pourront eux-mêmes mettre en oeuvre, configurer et contrôler leurs services. C'est ainsi qu'une université pourra elle-même prévoir une connexion 'Point-to-Point' entre elle et nos centres de données, afin d'utiliser par exemple nos services 'cloud'", explique Dirk Haex, en charge du service réseaux.

De plus, le nouvel équipement IP sera aussi nettement plus économe en énergie. L'on estime que la consommation de courant des routeurs dans un Point of Presence moyen diminuera de plus de 50 pour cent.

La couche optique du réseau reprendra une série de fonctionnalités qui étaient précédemment exécutées par les 'core routers'. Cela permettra à Belnet d'étendre de manière plus efficiente son réseau IP et de mieux exploiter la bande passante disponible.

"Le design innovant du réseau de Belnet démontrera une fois encore que notre infrastructure fait partir du top mondial, et c'est précisément ce sur quoi le monde scientifique belge compte", ajoute encore Torreele.

Au cours des troisième et quatrième trimestres de 2015, les organisations connectées seront transférées vers la nouvelle infrastructure IP. Cette migration prendra quelque cinq semaines, selon les estimations.

En savoir plus sur:

Nos partenaires