Base: "L'explosion de la consommation de données doit encore arriver"

09/10/14 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Datanews

Il n'y a provisoirement pas de fin à la hausse de la consommation de données mobiles. Selon Jos Donvil, CEO de Base Company, il existe encore une substantielle marge de croissance. D'autres appareils bon marché feront en sorte que les utilisateurs consommeront plus de mégaoctets encore.

Base: "L'explosion de la consommation de données doit encore arriver"

© Belga

Base organise actuellement pour ses collaborateurs des magasins des formations à propos des tout nouveaux appareils. Pourtant, il ne s'agit pas là de la vache à lait de l'entreprise. "Notre marge, tout comme celle des autres acteurs, est minime en la matière. Mais il faut proposer ce service aux clients", déclare Donvil. Non seulement les smartphones, mais aussi les accessoires et progressivement les 'wearables' (surtout les montres connectées pour l'instant) enregistrent de fortes ventes.

Indépendamment de la marge bénéficiaire, ces appareils entraînent une plus grande consommation de données. Et c'est ce qui intéresse Base. Un tiers des utilisateurs ont un appareil datant de plus de deux ans et donc pas encore équipés pour la 4G. En même temps, les smartphones économiques, tels celui de la française Wiko ou plusieurs modèles de la série Lumia de Microsoft (qui l'a rachetée à Nokia) font en sorte que les derniers propriétaires d'un GSM migrent vers le smartphone.

Soixante pour cent de la population active belge (peu importe l'opérateur) utilisent aujourd'hui les données mobiles, selon Base, qui se fonde ici sur une enquête qu'elle a commanditée. "Il y a quatre ans, ce n'était encore que dix pour cent", ajoute Donvil. 65 pour cent visionnent de la vidéo, dont la moitié rapatrie de la musique. 35 pour cent joue à des jeux en ligne, et un sur cinq regarde la TV sur son smartphone. Pourtant, il reste une énorme marge de progression. "L'explosion des données doit encore arriver", affirme le CEO de Base Company.

Une question délicate concerne qui vend le plus d'appareils et lesquels. En partie parce que ces chiffres varient énormément par trimestre ou par action de marketing. Donvil: "En quantités, c'est Samsung qui vend le plus. Et en valeur, c'est Apple qui est le numéro un." Mais les appareils bon marché entrent à présent aussi dans le top 10. Un signal que les smartphones touchent aujourd'hui un large public. Mais si huit consommateurs sur dix achètent à présent un smartphone, Base attend le moment où les deux derniers feront aussi le pas.

En savoir plus sur:

Nos partenaires