ANALYSE: Intel active depuis longtemps déjà dans la sécurité

20/08/10 à 16:14 - Mise à jour à 16:14

Source: Datanews

Le rachat du spécialiste de la sécurité McAfee par Intel est très certainement une surprise, mais le fait est que ce domaine n'est pourtant pas nouveau pour le géant des puces.

ANALYSE: Intel active depuis longtemps déjà dans la sécurité

Le rachat du spécialiste de la sécurité McAfee par Intel est très certainement une surprise, mais le fait est que ce domaine n'est pourtant pas nouveau pour le géant des puces.

Dans le communiqué relatif au rachat de McAfee, Intel fait référence à la sécurité en tant que 'troisième pilier' du phénomène ICT, à côté de la puissance de calcul économe en énergie et de la connectivité internet. En reprenant l'entreprise de logiciels de sécurité, Intel n'en est pas à son coup d'essai ni en matière de software, ni dans le domaine de la sécurité.

C'est ainsi que depuis un certain temps déjà, Intel propose des 'dispositifs hardware' dans des processeurs pour la construction de systèmes informatiques sécurisés conformément aux spécifications 'Trusted Computing' du Trusted Computing Group. La technologie vPro d'Intel pour systèmes d'entreprise dispose ainsi d'une implémentation de la 'trusted execution technology'.

En matière de software, Intel est depuis très longtemps aussi bien plus avancée que ce que les utilisateurs imaginent avec, notamment, des compilateurs pour ne citer que cet exemple. Ce n'est pas sans raison si le récent accord conclu entre elle et la FTC en matière de pratiques de marché illicites prévoit qu'Intel doit informer clairement les développeurs de logiciels que ses compilateurs traitent différemment ses processeurs x86 que ceux des autres fabricants (tels AMD).

Avec McAfee, Intel entend clairement profiter de la croissance attendue de la sécurité sur les systèmes mobiles et connectés à internet, à savoir tant les téléphones mobiles que les systèmes intégrés. McAfee elle-même s'est tournée de manière toujours plus nette vers ces marchés, entre autres depuis le rachat de SafeBoot. Même si certains analystes ne considèrent pas le marché mobile comme un pôle de croissance, parce que ces systèmes souffrent aujourd'hui encore peu du malware (maliciels), etc., une augmentation des problèmes est toutefois d'ores et déjà perceptible. En outre, McAfee possède aussi des produits pour des secteurs spécifiques comme les soins de santé, dont la protection de l'équipement médical.

Marché intégré en croissance
De plus, il est manifeste qu'Intel considère le marché de la sécurité pour les systèmes intégrés comme une opportunité de croissance particulièrement importante. C'est ainsi que tant les produits à la consommation (allant des téléviseurs aux voitures et aux systèmes domotiques complets) que les systèmes industriels se composent toujours plus de réseaux de systèmes (IT) combinés. Avec pour ces systèmes industriels sans cesse davantage le besoin de protéger leur utilisation contre des actes illicites, tels que le piratage de concepts.

La plus grande opportunité est assurément constituée par le développement et l'installation de 'smart grids', à savoir des réseaux intelligents de compteurs et de capteurs, à l'instar du futur réseau électrique. Il est question ici de quantités extrêmement grandes de puces avec des besoins de sécurisation concrets et la nécessité de les gérer ou de les lire à distance. Le fait qu'Intel s'y intéresse, est non seulement visible dans les démonstrations de réseaux de capteurs par exemple lors d'événements comme l'Intel Developer Forum, mais aussi dans le récent rachat de la division des modems câblés de Texas et dans celui effectué l'an dernier de Wind River, un éditeur de logiciels pour systèmes intégrés sciemment mentionné dans le communiqué relatif au rachat de McAfee.

Outre la conservation de McAfee en tant qu'entité indépendante avec un flux de rentrées qui souffre moins du cycle 'boom and bust' (en français le phénomène de bulle) des processeurs, l'expertise en sécurité énergétique orientée vers les processeurs et le software d'Intel se fera à coup sûr littéralement sentir jusque dans n'importe quel futur frigo connecté à internet.

En savoir plus sur:

Nos partenaires