Zuckerberg: 'Facebook serait ravie de collaborer avec Google pour amener les pays en voie de développement online'

03/03/15 à 13:48 - Mise à jour à 13:52

Mark Zuckerberg, le directeur de Facebook, déclare qu'il serait 'follement heureux' de collaborer avec son concurrent Google, afin de permettre aux milliards de personnes des pays en voie de développement ne disposant pas encore d'internet à l'heure actuelle, de surfer en ligne.

Zuckerberg: 'Facebook serait ravie de collaborer avec Google pour amener les pays en voie de développement online'

© Belga

Mark Zuckerberg a prononcé au Mobile World Congress de Barcelone un discours soulignant l'importance d'Internet.org, l'initiative lancée par Facebook en 2013 en vue d'amener le monde entier sur internet. Il était accompagné pour l'occasion par des représentants des opérateurs Telenor, Airtel Africa et Millicom.

Collaboration

A la question de savoir si une collaboration était possible avec Project Loon de Google, un projet similaire qui exploite des ballons propulsés par le vent dans la stratosphère, Zuckerberg a répondu qu'il serait 'follement heureux' de collaborer avec le géant des recherches.

'Lorsque nous avons lancé internet.org en Zambie avec notre partenaire local, l'une des applis que nous avons aussi introduites, était Google Search, parce que les recherches sont très importantes', a encore affirmé le fondateur et CEO de Facebook, selon TechCrunch.

Zuckerberg a cependant ajouté finement, selon le site d'informations technologiques, que '90 pour cent des gens dans le monde habitent déjà à portée d'un réseau. Cela fait bien de parler de satellites et autres, mais le véritable travail se passe ici', a-t-il poursuivi en référence au Mobile World Congress.

Monotone

Tout le monde dans la salle n'était pas vraiment captivé par la présentation, comme il ressort des photos qui circulent sur Twitter. Lorsque les trois partenaires de Facebook ayant accompagné Zuckerberg eurent pris eux aussi la parole, plusieurs personnes dans le public sont même tombées endormies, alors que d'autres ont quitté la salle, d'après Business Insider. (KVDA)

En savoir plus sur:

Nos partenaires