Zetes décroche un nouveau contrat eID chez Fedict

31/05/07 à 00:00 - Mise à jour à 30/05/07 à 23:59

Source: Datanews

Zetes est le grand gagnant de l'adjudication publique relative à l'extension et à l'amélioration du middleware pour la carte d'identité électronique (eID) belge.

Le contrat conclu entre Zetes et Fedict a une durée de 2 ans. Aucun détail financier n'a été communiqué. Le contrat prévoit le développement des outils middleware qui doivent servir d'interface entre les cartes eID belges et les systèmes ICT chez les citoyens et les autorités. Ce 'logiciel pilote' (à télécharger sur le site web [eid.belgium.be]) sera fourni gratuitement aux citoyens et aux développeurs. Il garantira la sécurité, l'adaptabilité, l'interopérabilité et l'intégration avec les différents systèmes d'exploitation (Linux, Windows et Mac). Chez Fedict, Zetes implémentera aussi des procédures et des services de gestion sur base de la méthodologie ITIL.Pour Zetes, ce nouveau contrat représente de facto un renouvellement du premier contrat signé avec le gouvernement fédéral belge. En 2002, ce dernier avait pris l'initiative en matière de documents d'identité sécurisés publics en Europe en lançant le projet national des cartes eID. Pour ce premier projet, Zetes avait été choisie comme principal fournisseur pour la production, la personnalisation et la distribution des cartes, ainsi que pour le développement des logiciels, dont le middleware pour les cartes eID belges. Actuellement, plus de 50 pour cent des citoyens belges de plus de 12 ans possèdent déjà une carte d'identité électronique.

Nos partenaires