Zetes décroche un contrat eID en Israël

02/12/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Un groupe sous la direction de HP, avec Zetes comme sous-traitant, a décroché le contrat Telem de cartes d'identité électroniques en Israël.

Un groupe sous la direction de HP, avec Zetes comme sous-traitant, a décroché le contrat Telem de cartes d'identité électroniques en Israël.

La valeur totale de ce contrat est estimée à quelque 68 millions de dollars pour l'ensemble du groupe composé de HP, Zetes, Gemalto et Pitkit. Zetes déclare garder quelques millions de dollars de marge brute de cet accord s'étalant sur une période de 6 ans.

Telem vise "un document d'identité électronique extrêmement sûr de communication avec les autorités et les divers services publics". Conjointement avec HP, Zetes avait remis une offre en septembre 2006. Le résultat final est très proche des cartes eID européennes, comme celles en vigueur en Belgique et au Portugal.

Zetes dirigera l'ensemble de la production et de la personnalisation des cartes d'identité. L'entreprise collaborera à cette fin avec plusieurs autres contractants dans ce projet, tels Allami Nyomda, un spécialiste hongrois de cartes au polycarbonate, avec lequel Zetes entretient une relation étroite, et Pitkit, un spécialiste israélien de l'impression sécurisée. La carte eID israélienne sera produite dans les bâtiments de Pitkit. Pour mener à bien cette production, Pitkit transformera une partie de son site et engagera de nouveaux collaborateurs.

"Le gouvernement israélien a élaboré un cahier des charges très détaillé et complexe", explique Alain Wirtz, CEO de Zetes, dans un communiqué de presse. "Nous sommes dès lors d'autant plus heureux d'avoir été choisis comme experts de la carte eID, allant de la production de la carte physique, en passant par l'ajout des données personnelles sur la puce, jusqu'au logiciel middleware de vérification des données."

Nos partenaires