Zetes décroche le contrat des e-permis de conduire

23/10/12 à 12:13 - Mise à jour à 12:13

Source: Datanews

Après tout le tintouin causé par l'adjudication concernant le permis de conduire 'électronique' au format carte de banque dans notre pays, c'est finalement la bruxelloise Zetes qui l'a de nouveau emporté.

Zetes décroche le contrat des e-permis de conduire

Après tout le tintouin causé par l'adjudication concernant le permis de conduire 'électronique' au format carte de banque dans notre pays, c'est finalement la bruxelloise Zetes qui l'a de nouveau emporté.

Le permis de conduire 'électronique' - au format carte de banque - doit être introduit de manière généralisée à partir de janvier 2013, selon l'Europe. En réalité, Zetes avait l'année dernière déjà remporté l'adjudication, dont la valeur est estimée entre '15 et 19 millions d'euros'. Mais un arrêté du Conseil d'Etat avait ordonné la suspension de l'exécution de cette décision. Bpost, aussi candidate pour cette commande, avait en effet constaté des imprécisions dans la procédure, et le Conseil d'Etat l'avait suivie. C'est alors tout le processus de l'adjudication qui avait dû être relancé. Mais en fin de compte, Zetes a fini quand même par décrocher le contrat.

"Les nouveaux permis de conduire seront fournis à toutes les communes au printemps de 2013", indique le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, à l'agence de presse Belga. Concrètement, ils seront distribués lors du renouvellement des cartes d'identité, qui seront également valables dix ans. En principe, tous les Belges disposeront donc au plus tard en 2022 d'un permis de conduire au format carte de banque.

Le nouveau permis de conduire, qui n'est qualifié d'électronique que parce qu'il renvoie à une banque de données regroupant tous les renseignements nécessaires, ne sera pas gratuit pour les conducteurs. Ceux-ci devront en effet payer au minimum vingt euros. En fonction du règlement communal, les communes auront cependant la possibilité de demander un montant supérieur.

En savoir plus sur:

Nos partenaires