Zenitel met fin à son combat juridique à propos du contrat Astrid

13/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 12/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Le fournisseur bruxellois de solutions de communication Zenitel met un point final au combat juridique qu'il mène à propos de l'attribution du contrat Astrid pour les services d'incendie belges. La procédure en référé engagée contre l'adjudication du contrat à AEG a été rejetée.

[Début décembre], Rika Coppens, CFAO de Zenitel, nous informait que l'entreprise engageait une procédure en référé en vue de revoir l'attribution du contrat Astrid pour les services d'incendie. "Nous avons examiné pas à pas la procédure avec nos conseillers et avons relevé un certain nombre d'erreurs qui dépassent les bornes", avait alors déclaré Coppens. Cette procédure en référé a été déboutée, et Zenitel juge peu opportun d'entreprendre d'autres mesures juridiques, "dans l'intérêt des utilisateurs finaux".Dans notre magazine Data News, nous avions publié, fin novembre, un article qui signalait que tous les pompiers de Belgique recevraient un appareil leur permettant de communiquer entre eux sans fil via le réseau Astrid. Ce dernier est réservé exclusivement aux services publics, d'assistance et de sécurité et compte quelque 15.000 utilisateurs de 200 services différents. Le contrat, d'une valeur de 5,8 millions d'euros, avait été attribué à AEG.Zenitel renonce donc définitivement à ces millions, mais annonce avoir conclu un autre accord via sa filiale française qui fournira les systèmes radio et intercom pour la ligne 1 du métro de la capitale du Vénézuela, Caracas, et ce, pour un montant de 4,7 millions d'euros. Outre la communication de sécurité traditionnelle, il s'agira ici aussi de la signalisation.

Nos partenaires