Zapfi recueille 4 millions d'euros - Michel De Coster en devient le CEO

16/05/13 à 08:56 - Mise à jour à 08:56

Source: Datanews

La startup brugeoise Zapfi récolte encore 4 millions d'euros auprès de ses investisseurs privés britanniques et américains. C'est Michel De Coster en personne qui va occuper la fonction de CEO.

Zapfi recueille 4 millions d'euros - Michel De Coster en devient le CEO

La startup brugeoise Zapfi récolte encore 4 millions d'euros auprès de ses investisseurs privés britanniques et américains. Le spécialiste du marketing mobile renforce aussi son équipe directoriale, puisque c'est Michel De Coster en personne qui va occuper la fonction de CEO. En juin 2012, Zapfi avait déjà recueilli 6 millions d'euros. Cet argent s'ajoutait à une augmentation de capital précédente d'1,5 million d'euros en octobre 2011. Les injections de capital proviennent toutes des mêmes investisseurs privés britanniques et américains. "Ces gens croient en notre produit et ont eux-mêmes indiqué qu'ils veulent continuer sur cette voie", explique le fondateur et président du conseil d'administration, Gery Pollet.

Zapfi se focalisait initialement sur le déploiement et la fourniture de réseaux wifi à couverture urbaine, mais mise à présent pleinement sur le marketing mobile. "Nous nous sommes rapidement rendus compte que les gens ne veulent pas payer pour la wifi", explique Pollet, "et en même temps, nous avons vu que pas mal de choses se passaient au niveau du marketing mobile. Un changement de cap s'imposait donc."

Entre-temps, Zapfi a créé une plate-forme de marketing qui permet aux marques de proposer gratuitement la technologie wifi à leurs clients. Le trafic qui transite par ces réseaux, est profilé, ce qui permet aux marques de collecter des informations utiles à propos de leurs clients. Sur base de ces éléments et en combinaison avec les données basées emplacement en provenance des appareils mobiles, les titulaires de marques peuvent envoyer des messages publicitaires ciblés."

Pour la partie infrastructure wifi, Zapfi a conclu un partenariat avec Belgacom. Conjointement, un premier projet-pilote a été réalisé avec Belfius. Actuellement, la startup recherche encore des partenaires télécoms stratégiques sur le marché international. Pollet se targue que Zaphi est en train de déployer un important projet en Allemagne et que sa petite entreprise développe pour l'instant un 'proof of concept' avec un grand détaillant britannique.

"Dans un certain sens, l'on pourrait nous comparer à Weve.com, une nouvelle co-entreprise conclue entre les opérateurs britanniques Vodafone, O2 et EE", ajoute encore Pollet. "Weve.com utilise les données générées de l'emplacement et du trafic de 15 millions de clients mobiles pour pouvoir envoyer des SMS et MMS ciblés. La grande différence, c'est qu'ils collectent des données via les réseaux 3G et 4G et nous, du moins provisoirement, via wifi."

Michel De Coster

Trois vieilles connaissances des secteurs télécoms et marketing viennent renforcer l'équipe de Zapfi. Le nom les plus connu est sans aucun doute celui de l'ancien serviteur de BT et de Belgacom, Michel De Coster, mais l'on y retrouve aussi ceux de la CCO Claudia Nieuwland (BT, Easynet) et du CFO Wim Seynaeve.

"Je suis ravi de l'engagement de Michel De Coster en tant que CEO", conclut Pollet. "Il a accumulé pas mal d'expérience au niveau du management dans des entreprises telles BT, Colt et Belgacom et a démontré qu'il peut développer une organisation bien huilée. Michel va à présent s'occuper de la direction journalière de l'entreprise, et je vais me concentrer sur les partenariats et la stratégie."

Zapfi occupe aujourd'hui quelque 35 personnes. Environ la moitié d'entre elles travaillent à Bruges, siège du développement. La vente et le marketing opèrent à partir de Luxembourg, et l'entreprise est également active aux Pays-Bas, en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Italie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires