Yahoo sollicite un brevet sur un panneau publicitaire d'identification des gens

10/10/16 à 12:48 - Mise à jour à 12:48

Source: Datanews

Le géant IT Yahoo a demandé un brevet sur un panneau publicitaire intégrant des caméras biométriques et des micros, lui permettant de collecter des données sur les passants en rue.

Yahoo sollicite un brevet sur un panneau publicitaire d'identification des gens

© Jason Doiy

Yahoo tiret la plupart de ses rentrées financières de la publicité en ligne et de la collecte de données. L'entreprise dispose dans ce but d'un système de cookies (mouchards) et de fichiers de traçage (tracking) qui 'savent' précisément qui clique sur quoi. Le géant internet veut à présent appliquer le même principe à des panneaux publicitaires en rue.

Le brevet sollicité par Yahoo décrit un panneau équipé de capteurs audio et vidéo, des scanners de la rétine oculaire et de la reconnaissance vocale en vue de déterminer ce que les passants regardent et de quoi ils parlent. Tout comme c'est souvent le cas avec la publicité en ligne, le but ici est de savoir qui se trouve dans le panneau, afin d'y afficher une pub sur mesure.

"Même si ces panneaux publicitaires représentent une étape vers le monde numérique, ils accusent néanmoins du retard sur leurs pendants en ligne", peut-on lire dans la demande de brevet, consultée par The Register. "Pour les publicitaires, il est dès lors malaisé de savoir si leur investissement dans ces canaux publicitaires en vaut la peine." Les capteurs du nouveau panneau pourront par exemple déterminer si les gens ralentissent leur marche pour le regarder, ce qui permettrait évidemment de facturer les annonces publicitaires en fonction du taux de visionnement, à l'instar de ce qui se fait en ligne où la facturation se base principalement sur le nombre de clics.

Le concept du panneau intelligent n'est pas nouveau. Capter des données en permanence, même dans l'espace public, à propos de qui regarde une annonce et des réactions qui s'ensuivent, c'est en effet le rêve pour nombre de spécialistes du marketing. Des projets plus modestes reposent déjà sur une caméra capable de reconnaître plus où moins l'âge et le sexe des visiteurs, afin de leur soumettre ensuite la publicité ad hoc (des annonces de lingerie par exemple pour les femmes et des pubs de voitures pour les hommes).

Ce qui est étonnant, c'est que Yahoo s'intéresse à ce marché. Précédemment déjà, l'entreprise a en effet dû se justifier pour avoir partagé des données avec la NSA, le service secret américain. Des criminels y ont aussi dérobé les données des comptes de quelque 500 millions d'utilisateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires