Yahoo s'empare de l'appli de messagerie Blink

14/05/14 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Datanews

Yahoo vient à nouveau d'effectuer une emplette. L'entreprise internet a en effet racheté Blink pour rester dans la course à la messagerie.

Yahoo s'empare de l'appli de messagerie Blink

© Jason Doiy

L'entreprise internet Yahoo vient de reprendre Blink pour un montant non communiqué. Blink est une appli mobile qui permet à ses utilisateurs de s'envoyer des messages qui disparaissent ensuite automatiquement. Il est clair que Yahoo voulait mettre la main sur l'équipe de 7 personnes qui a développé l'appli car Blink même aurait été interrompue dans les prochaines semaines.

Chez Yahoo, l'équipe Blink - avec entre autres les ex-collaborateurs de Google Kevin Stephens et Michelle Norgan - sera hébergée dans la business unit 'smart communication'.

Par ce rachat, Yahoo espère clairement rester dans la course à la messagerie. Le concept de Blink fait fortement penser à celui de la populaire Snapchat qui, selon les rumeurs, aurait rejeté l'année dernière une méga-offre de la part de Facebook. Les utilisateurs de Blink peuvent s'envoyer des messages, photos et vidéos susceptibles d'être visionnés un certain temps seulement, avant de disparaître automatiquement de leur appareil mobile.

Facebook disposait avec Poke d'une appli similaire, mais celle-ci a été arrêtée pas plus tard que la semaine dernière. Facebook mise désormais à fond sur l'appli de messagerie Whatsapp.

Yahoo toujours en quête de rachats

Depuis que Marissa Mayer a pris les rênes chez Yahoo, l'entreprise a déjà racheté quelque 40 startups en deux ans environ. La plupart de celles-ci ont cependant vu leurs activités s'arrêter peu après leur reprise. Yahoo s'empare donc à chaque fois d'une expertise dans le but d'introduire finalement de nouveaux services accompagnés de modèles publicitaires pour insuffler ainsi une nouvelle vie à l'ex-géant internet.

Par ailleurs, des rumeurs circulent depuis ce week-end, selon lesquelles l'appli belge Frontback pourrait être aussi rachetée par Yahoo.

En savoir plus sur:

Nos partenaires